Gino Boccasile, fascisme et pin-ups

Gino Bocca­sile (1901 – 1952) est un illus­tra­teur italien qui se fait d’abord connaître dans la mode avant de se révéler un fervent fasciste qui travaille­ra pour le régime musso­li­nien jusqu’au dernier moment. Après la Seconde Guerre Mondiale, il reprend son travail comme affichiste publi­ci­taire et illus­tra­teur – mais il ne renie pas son passé politique en fournis­sant des images pour un parti d’extrême-droite.
Ses ”pin-ups” méditer­ra­néennes avec des rondeurs assez Felli­niennes ont été très populaires et son travail circule pas mal sur le Web. Il meurt assez jeune d’une pleuré­sie alors qu’il travaillait sur une version illus­trée du Décamé­ron.

674full-gino-boccasile

760full-paris-tabou-cover

559full-gino-boccasile

500full-gino-boccasile_027

607full-gino-boccasile_001

1118full-gino-boccasile_004

500full-gino-boccasile_013

1118full-gino-boccasile_002

500full-gino-boccasile_004

1118full-gino-boccasile_001

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Mots-clés de l’article
,
Rejoindre la conversation

6 Commentaires

  1. says: Julien

    Etonnante œuvre,qui sait être très belle et peu datée.Difficile de perce­voir tout à fait l’état d’esprit et le premier degré qui animait le bonhomme.
    De superbes maquettes,art de l’affiche.

    1. says: Li-An

      On est quelque fois limite dans la parodie à la Chaland – sauf que c’est du premier degré. Mais l’éner­gie qu’il met dans ses femmes est resté très moderne.

Laisser un commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *