Die Nibelungen par Franz Keim, illlustré par Carl Otto Czeschka

Carl Otto Czesch­ka (1878 – 1960) était un artiste autri­chien touche à tout comme souvent les artistes Art Nouveau. Cette version des Nibelun­gen était un livre pour enfants merveilleu­se­ment illus­tré. La sobrié­té des lignes et des couleurs, la créati­vi­té des cadrages sont magnifiques.

où est mon marteau ?

Roland Garros

nuit d'encre

  • Toutes les images sont visibles ici : http://​www​.szecess​zio​.com/​?​p​=​826 ( un lien repiqué chez John Coulthart ).

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Mots-clés de l’article
,
Rejoindre la conversation

11 Commentaires

  1. says: Julien

    J’aime la façon dont il se joue de la perspec­tive-profon­deur de champ-…Cela renforce l’ambiguité,et une forme de ”malaise” intriguant.Le lecteur ne peut qu’etre troublé,sans que jamais-par cette simpli­ci­té-l’illus­tra­teur n’en donne l’impression.Bien joué Carl Otto !

  2. says: Li-An

    C’est vraiment d’une préci­sion diablo­lique, ces verti­cales, le person­nage juste un peu coup, ces vides qui aspirent…

  3. says: Boyington

    La rencontre de Klimt, Vallot­ton, Escher, la tapis­se­rie de Bayeux… enfin c’est Carl Otto, quoi, et c’est diable­ment beau. A la plume ? Xylographie ?

Laisser un commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *