Le chic par Sem

À la veille de la Première Guerre Mondiale, Sem publie Le Vrai et le Faux Chic. La Mode vue par Sem, ironique point de vue sur les créations de la mode de l’époque ou il fait le tri entre ce qu’il trouve de bon goût et ce qui lui semble ridicule. L’amateur/trice saura recon­naître les coutu­riers visés qu’il ne nomme pas.
La beauté et l’intérêt de la chose, c’est que le carica­tu­riste s’intéresse plus aux modèles qu’aux tenues et évite les délicates jeunes filles à la beauté norma­tive pour repré­sen­ter les vraies clientes, bourgeoises plus très jeunes et plus trop minces, très satis­faites d’elles-mêmes. Une vision souriante mais pas servile de la mode de l’époque.

sem-vrai-faux-chic-87

sem-vrai-faux-chic-66

sem-vrai-faux-chic-70

sem-vrai-faux-chic-72

sem-vrai-faux-chic-79

#Mots-clefs :

!ABC Pour signa­ler une erreur ou une faute de français, veuillez sélec­tion­ner le texte en question et cliquer sur l’icône R en bas à gauche.

fille boutique inktober2021 opt 2
Partagez ce contenu

6 commentaires

  1. Il semble­rait que la première BD française utili­sant unique­ment des bulles date de 1908. C’est donc devenu courant à son époque.

  2. Sem, dessi­na­teur mondain (mais féroce), copain de Colette, Proust… Un bon documen­taire sur dvd vient de lui être consa­cré ”Sem, le dessi­na­teur incisif”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.