Sortie de Tschaï 8 dans toutes les bonnes crèmeries

dites "ouistiti sex"

Éh bien, vous l’aurez atten­du celui-là… De multiples retards, des planches refaites, Scarlett en vacances en Chine, n’en jetons plus… Allez, je vous mets le crayon­né de la couv et deux planches en noir et blanc !

une belle carte postale

boire fait pleurer

c'est brouillon

Merci à Scarlett Smulkows­ki pour les couleurs et JD Morvan pour avoir tenu jusqu’au bout de cette belle aventure.

”Une belle aventure édito­riale prend fin, qui a permis de décou­vrir le talen­tueux Li-An dont l’évo­lu­tion graphique est prodi­gieuse depuis la publi­ca­tion du premier volume.”
(Henri Filip­pi­ni in dBD #23). Ça y est, mon panta­lon me serre au niveau des chevilles…

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

18 commentaires

  • Génial ! C’est de toute beauté. Il ne nous reste plus qu’à faire, nous simples mortels, le plus facile : dégus­ter le plus lente­ment possible, pour bien savou­rer, chaque vignette de chaque planche, en mangeant pourquoi pas une tablette de choco­lat. Mmmmm.

  • Chapeau bas ;o)
    Le mieux est de reprendre l’inté­gra­li­té de l’oeuvre pour en appré­cier toute l’évo­lu­tion du trait.
    Le deuxiéme coffret est-il déjà prévu ?

  • Il a bien raison Filippini..!Et en plus cette belle série est composée,menée et portée par du bien beau monde…à quand Li An,la nuit,chez Serge Levaillant pour nous repar­ler de tout cela?Encore bravo.

  • D’aaaaaaa­cord ! Ca y est j’ai compris ! C’est Scarlett qui a été déloca­li­sée en Chine pour faire les couleurs !!! Punaise, ça rigole pas chez Delcourt !

  • Papy : atten­tion aux miettes de chocolat.

    Doc : la direc­tion fait la sourde oreille. Mystère et bouboule de gomme.

    Julien : un petit paradoxe puisqu’il semble­rait que je n’ai pas les mêmes goûts BD que M. Filip­pi­ni mais pour une fois que l’on parle de cette série et en bien, je ne vais pas faire ma mijaurée :-)

    Totoche : tu as de la suite dans les idées :-) Elle était en vacances là-bas.

  • (Totoche a vraiment l’esprit tordu…)
    Li-An > T’as raison, je mange­rai le choco­lat plutôt après, parce que :

    1) Faut jamais mélan­ger les plaisirs.

    2) Faut jamais saloper ses BD.

  • C’est fini :-) À moi la liber­té, la joie des montages de projets angois­sants, la crainte du facteur et ses lettres de refus, etc…

  • Tu ne serais pas un peu maso, Benoît ? :-) D’un autre côté, enfin racon­ter ce qui passe dans sa tête, ça fait rêver… Mais je préfè­re­rai sans angoisses :-)

  • Très belle couverture !

    Voilà, j’ai toute la collec­tion. Je suis ravi de pouvoir la lire et relire, obser­ver tous ces détails qui fourmillent, cette ambiance que vous avez su faire passer, ces couleurs, les personnages…

    Merci beaucoup !!

  • un roman de SF a l’ancienne jubila­toire quand je l’ai lu dans les 80’s…l’adaptation en BD n’etait pas evidente, et tres franche­ment, j’y ai retrou­vé toute la magie du roman. Tous les details graphiques donnent vie a l’uni­vers, et le décou­page est un casi DA…

    Sans vouloir en rajou­ter, une des BD de SF que j’ai pris le plus de plaisir a lire, avec les valerians et autres Betelgeuses.

    j’espere qu’on en verra encore :)

  • Un ”casi DA” ? (oh, dessin animé je parie). Ah ben c’est rare un visiteur qui a appré­cié Tschaï alors on va savou­rer les gentillesses du propos. J’espère refaire de la SF un jour mais bon, les éditeurs ne sont pas super chauds pour le moment…

  • je ne suis pas un super amateur de BD de toute façon…mais bon je pense que le monde écono­mique, et le monde edito­rial en parti­cu­lier, et à l’inte­rieur plus encore celui de la SF sont des plus déprimés…

    En tout cas, bravo, car oui, j’ai pu me faire mon propre Dessin Animé, case par case, et j’en trépigne encore :)

    Peut etre que tous ces beaux dessins feraient aussi un beau jeu de plateau sur Tschaii…

  • Voilà une idée excel­lente quand on sait que Vance adore les jeux :-)
    J’ai bien peur que la SF ait des problèmes d’ins­pi­ra­tions plus qu’éco­no­miques quand on voit le carton des histoires héroïques fantaisies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *