Tribute to Popeye (collectif – Éditions Charrette)

popeye-charrette-couv

Loïc Dauvillier est un fin amateur d’images dépour­vu de scan en état de fonction­ner. C’est aussi un scéna­riste intré­pide (il adapte notam­ment Oliver Twist chez Delcourt) et un éditeur coura­geux. Il m’a invité dans un collec­tif consa­cré au person­nage de Segar, Popeye le marin mangeur d’épi­nard. Je ne vais pas vous donner la liste des invités, il y en a trop. Évidem­ment, beaucoup jouent sur le person­nage féminin d’Olive qui est norma­le­ment tout sauf sexy (Carlos Nine avait réali­sé une histoire courte étonnante sur le sujet il y a déjà quelques années) ou sur les bagarres avec le méchant Brutus, lui aussi amoureux d’Olive. Comme vous pouvez le voir ci-dessous, je n’ai pas fait beaucoup mieux même si j’ai glissé un hambur­ger cher à Gontran (il manque Pilou Pilou à l’appel).

Popeye

#Mots-clefs :

!ABC Pour signa­ler une erreur ou une faute de français, veuillez sélec­tion­ner le texte en question et cliquer sur l’icône R en bas à gauche.

fille boutique inktober2021 opt 2
Partagez ce contenu

6 commentaires

  1. Ah c’est sorti ça aussi. Je ne vais pas à Angou­lême et le monde se met à tourner sans moi, c’est quand même quelque chose !

Laisser un commentaire