Human – Max Cooper

Max-Cooper-Human

Max Cooper a été généti­cien et il fait mainte­nant de la musique électro­nique. Ce premier album, Human, alterne chansons portées par de délicates voix féminines et morceaux plus expéri­men­taux quelque fois inatten­dus. Il y a un énorme travail de produc­tion et certaines montées en puissance sont assez excitantes. Encore un album sans guitare en ce qui me concerne…

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Mots-clés de l’article
Rejoindre la conversation

6 Commentaires

  1. says: J-C Lavigne

    Je ne connais pas mais tu as éveillé ma curio­si­té même si mes gouts naturels me portent plutôt vers le rock psyché des années 60 et les guitares !

    Par contre la pochette du cd, ces traits noir qui rappellent l’encre de chine se diluant dans l’eau ne peuvent que plaire à tout amateur de dessin.

    1. says: Li-An

      Le psyché des années 60 ? Alors tu dois être aux anges, on est en plein revival de folie – je n’en peux d’ailleurs plus…

  2. says: J-C Lavigne

    Des revivals psyché depuis les années 70 il y en a un tous les 10 ans, je commence à être un peu blasé mais au-delà c’est l’idée des revivals qui ne me plaît pas beaucoup comme si la musique rock, pop, country, soul ne pouvait que contem­pler et copier son âge d’or (mince j’ai encore parlé d’âge d’or). Bon ça fait (re) décou­vrir la musique à une nouvelle généra­tion tous les vingt ans.

    Un des trucs les plus excitants que j’ai écoutés depuis le début de l’année (mais il faut aimer les guitares) c’est ça :
    http://​www​.youtube​.com/​w​a​t​c​h​?​v​=​b​v​F​r​C​u​l​C​v​g​M​&​l​i​s​t​=​U​U​Z​3​w​H​-​v​5​z​O​c​q​4​Z​Z​W​I​5​8​T​GKA
    avec les Strypes et Nick Waterhouse

    1. says: Li-An

      Agréable mais pas trop ma tasse de thé – à la menthe.
      Avec Inter­net, l’accès aux groupes anciens est immédiat et il y a moins du coup d’effet généra­tion­nel accen­tué par le fait qu’à une époque on ne trouvait facile­ment que les disques du moment.

Laisser un commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *