Les mots bleus & La nuit je mens – Alain Bashung

Bon, j’ai changé la vidéo pourrie pour un clip réali­sé par Jacques Audiard (quand même plus classe). Et vous pouvez quand même écouter Les mots bleus, une chanson enregis­trée pour un collec­tif contre le SIDA. Je m’étais acheté des billets pour le concert de Bourges…Finalement je ne l’aurai vu qu’au Tampon alors qu’il était encore en pleine forme…

#Mots-clefs :

!ABC Pour signa­ler une erreur ou une faute de français, veuillez sélec­tion­ner le texte en question et cliquer sur l’icône R en bas à gauche.

fille boutique inktober2021 opt 2
Partagez ce contenu

10 commentaires

  1. De BASHUNG je continuerai,encore et encore à écouter son ”DEHORS”,”ANGORA”…Ils sont aussi sur YOUTUBE,joliment illustrés,pour accom­pa­gner nos mélancolies.

  2. Entre lui et Guillaume Depar­dieu, ça fait quand même deux mecs de talent pas octogé­naires qui sont partis cette année.
    Too bad.
    En tous cas, j’espère qu’on atten­dra pas la mort d’un Kat Onoma pour lui dresser une couronne à lui.
    Dans le genre sombre et beau, on pourrait oser la comparaison.
    …Putains d’auteurs compo­si­teurs en France à peine recon­nus à leur juste valeur !

    Rest in peace Alain !

  3. Et ne parlons pas des rouquines carmé­lites (une associa­tion qui m’a toujours fait rêver)… (oh, je viens de comprendre la répartie)

  4. Sur France Inter,redif’ dés 21hOO d’un entre­tien et d’un concert(juillet dernier)…ça sera ”un velours sur le coeur”..?

  5. Bizar­re­ment je ne suis pas trés sensible à la muzic de rodolphe burger ni à ses paroles d’ailleurs !

Laisser un commentaire