Santiago (Mike Resnick – Folio SF)

Mike Resnick est un auteur dont j’ai lu quelques nouvelles (plaisantes) et dont certains critiques vantent haut et fort le talent. Aussi ai-je attaqué ce ”Santia­go” avec curio­si­té… Sur la Frontière Externe, à la marge de la Démocra­tie, règne un tueur sangui­naire : Santia­go. Un chasseur de prime nommé Cain décide de le pourchas­ser. Ça ressemble fort à un western et ça en a le goût. On découvre une série de portraits de person­nages pitto­resques qui servent de pierres du Petit Poucet dans la quête du grand méchant ogre (truands à grande gueule, journa­liste ambitieuse, prêtre chasseur de primes, artiste génial et junkie etc…). Malheu­reu­se­ment, la fin donne l’occa­sion à Resnick de dévelop­per des idées politiques peu passion­nantes et surtout, ça se traîne avant la conclu­sion (que j’avais vu venir). Agréable à lire mais pas génial.

!ABC Pour signa­ler une erreur ou une faute de français, veuillez sélec­tion­ner le texte en question et cliquer sur l’icône R en bas à gauche.

fille boutique inktober2021 opt 2
Partagez ce contenu

4 commentaires

  1. Bon, moi j’avais un bon souve­nir de ce roman, mais c’est vrai que j’ai tendance à me conten­ter d’un bon bouquin qui ne prend pas la tête et qui se lit facilement… 

  2. Bon, faut quand même tenter de distin­guer les bouquins vraiment géniaux de ceux qui font passer un bon moment dans le train. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.