Spectrum 17 (Cathy & Arnie Fenner – Underwood Books)

Tous les ans, le Spectrum nou­veau paraît et tous les ans, on se demande un peu si Cathy & Arnie Fenner vont nous faire regret­ter à moi­tié notre achat. Cette fois-ci, en le par­cou­rant, je me suis dit que ce serait rigo­lo de voir si on pou­vait retrou­ver toutes les images qui m’ont plu sur le Web.
Sous une cou­ver­ture de Gregory Manchess, le bou­quin encore plus épais que ses pré­de­ces­seurs (288 pages) consacre Al Williamson comme Grand Master Award, peu avant sa dis­pa­ri­tion. L’introduction de Arnie Fenner sou­ligne le poids de la crise sur le mar­ché de l’illustration (moins d’argent, moins de pub, moins de pub, moins d’illustrations) mais, curieu­se­ment, ce flou édi­to­rial donne un des meilleurs recueils de la col­lec­tion à mon avis. Plus varié, moins “pom­pier”. On y apprend aus­si la mort de Bernie Fuchs ou Andrew Wyeth (le fils de N.C. Wyeth, dont le tra­vail figu­ra­tif est consi­dé­ré comme impor­tant aux States – j’ai vu un de ses tableaux au Moma à New York). On découvre aus­si avec sur­prise que le 3° Corps d’Armée US a com­man­dé une sta­tue du Death Dealer gran­deur nature de Frazetta.
Le grand “vain­queur” de ce Spectrum cette année, c’est sans conteste Sam Weber [site] qui chope le Gold Award en publi­ci­té et le Silver Award en édi­to­rial (je rap­pelle que la sélec­tion et les prix sont décer­nés par un jury de pro­fes­sion­nels). La par­tie publi­ci­té est la plus pauvre et je retiens sur­tout Jim Mahfood et Michael Whelan [site] [image] dont je ne suis pas très fan du tra­vail en géné­ral (post baba cool très léché).
Omar RayanEn livres, Omar Rayyan [site] conti­nue sa série de cou­ver­tures animalières/fantasy et Scott Gustafson [site] est plu­tôt en forme avec des pein­tures moins gnan­gnans. Spectrum c’est aus­si l’occasion de voir la forme des habi­tués (Palencar est plu­tôt en baisse et Brom oscille entre très bon et moyen – mais c’est un avis tout sub­jec­tif). James Bennet [site] pro­pose une Cantina Star Wars bien sym­pa­thique, Charles Vess pète le feu lui [image]. On peut noter qu’il n’y a pas de réel thème por­teur cette année. Les zom­bies appa­raissent mais sans plus et Wizards of the Coast reste un grand pour­voyeur de bou­lot pour les illus­tra­teurs. Jon Foster [site] [images] est en pro­gres­sion constante, William Stout [site] pro­pose des images fan­ta­sy tou­jours aus­si belles dans leur sim­pli­ci­té, Keith Thompson [site] met un peu de déca­lage avec son uni­vers 14/18 à la mode man­ga [image], Mickael Kaluta [site] réa­lise un très beau Mirror Kingdoms [image] et on trouve même du Claire Wendling tiré de Daisies. Kei Acedera revient pour une seconde année consé­cu­tive avec un tra­vail tout mignon et Jane à la lec­ture.
La par­tie comics n’a jamais été ma tasse de thé dans les Spectrum en géné­ral (trop de super­hé­ros ?) mais cette année, cette sec­tions sur­prend par sa richesse et sa varié­té. Il suf­fit de voir le Gold Award Steven Tabbutt [site][image] ou le Silver Award Eric Orchard [site]. Bill Carman tra­fi­cote une de ses anciennes illus­tra­tions [image ori­gi­nale], Paolo Rivera [site] [image] réa­lise un hom­mage à Dali avec Wolverine qui ne peut que for­cer l’admiration, Ben Caldwell [site] pré­sente deux magni­fiques planches du concept Wednesday Comics de DC Comics qui me feraient presque aimer les per­sos en col­lants (c’est plus facile avec les super­hé­roïnes, ah ah), Arthur Adams jus­ti­fie encore une fois ma fani­tude (il fau­drait que je trouve plus de choses de ce type) et José Roosevelt , le seul auteur BD euro­péen ici, fait admi­rer une planche hal­lu­ci­née [image].
En concept art, on tourne un peu en rond: encore beau­coup d’images de Guild Wars 2 qui ne semble pas prêt de sor­tir et sur­tout des jeux vidéos. J’ai rete­nu un petit fran­çais, Emmanuel Malin [site] avec une image très pla­nante [image].
La scup­ture est tou­jours un des moments forts dans Spectrum. Le Gold Award revient à Mark Newman [site][image], David Meng vous file des cau­che­mars [site][image], Mark Alfrey [site] joue avec une mimi pin-up verte et Vincent Villafranca [site] [image] délire grave.
James GurneyEn édi­to­rial, James Gurney, dont je ne suis pas par­ti­cu­liè­re­ment fan, réa­lise un com­bat ani­ma­lier impres­sion­nant [site] et Antonio Javier Caparo fait du stem­punk mieux que beau­coup d’autres [site] [image].
Institutional: Ed Binkley gagne le Gold Award avec son délire inclas­sable [site] [image], Derek Stunning fait voler des astro­nautes [site] [image] et Yakari Masuike fait rugir le tigre en vous [image].
Reste les oeuvres pas encore publiées ou per­son­nelles… Le Silver Award va à Heather Theurer [site] qui réus­sit brillam­ment à renou­ve­ler le concept de dra­gon, Annie Wu est une espèce de quin­tes­sence de ce qui se fait en ce moment dans le domaine de l’illustration US – une jeune femme d’origine asia­tique trèèès douée avec un des­sin sub­ti­le­ment gir­ly et dyna­mique. Elle aurait même pu prendre un pseu­do (très ten­dance) [site] [image]. Eric Fortune nous fait encore une démons­tra­tion de sa tech­nique éton­nante à l’acrylique (en fait, il peint super grand, vous pou­vez trou­vez des vidéos/démos sur YouTube) [site] [image], Craig Davidson [site] envoie des petites filles dans l’espace [image], Tohru Patrick Awa [site] [image] fait souf­fler le chaud et le froid, Martin Wittfooth [site] conti­nue à mas­sa­crer des ani­maux en pein­ture [image], Paul Bonner [site] n’a droit qu’à une seule image cette fois-ci (mais impres­sion­nante pour ne pas chan­ger), Ian Hill [site] réa­lise l’image la plus per­tur­bante de tout le recueil [image], Jeremy Geddes [site] vous envoie pla­ner [image], Bayard Baudouin [site] pro­mets beau­coup avec son inter­pré­ta­tion très début de siècle et, enfin, Gregory Manchess [site] démontre que la sim­pli­ci­té fait l’efficacité avec une Princesse de Mars ico­nique [image].

Argh, voi­là, c’est fini pour cette année et c’est pas sûr que je recom­mence !

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

6 commentaires

  • Oula du calme Li an !! c’est que j’ai plus trop de place après toutes ces fes­ti­vi­tés :)

    Merci en tous cas pour toutes ces pistes ;)

    ps : je ne savais pas qu’Andrew Wyeth était mort ! …

  • Il conti­nue à peindre son uni­vers de dino­saures… C’est un affreux mélange kit­chesques mais un sacré tech­ni­cien. Il vient d’ailleurs de publier un livre sur la lumière et la pein­ture réa­liste qui a l’air assez inté­res­sant.

  • Oui j’ai vu ça !

    Mais c’est un uni­vers kit­chien qui tiens la route , ça à de l’alllure quand même et l’idée de cette socié­té de “dino­saures civi­li­sés” m’avait amu­sé à l’époque :)

    Je crois que part la suite , cela avait été adap­té en série sur M6 quelques années plus tard …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *