Le Père Noël est une ordure

Je n’avais pas trop fait gaffe l’année der­nière mais, évi­dem­ment, Noël c’est une assez bonne sai­son pour offrir des cadeaux. Et pour que les gens ne soient pas pris par sur­prise, autant sor­tir de beaux livres plein d’images en novembre voire en octobre. Voi­là donc ce que vous pour­rez récla­mer à votre maman/​copine/​amant de peur de rece­voir un pull vio­let ou la der­nière com­pi­la­tion des tubes de John­ny.

arthur-rakham-life-illustration Arthur Rack­ham – A Life with Illus­tra­tion de James Hamil­ton – 200 pages chez Publi­sher : Pavi­lion ( 1 décembre 2010).
J’ai l’impression que c’est une réédi­tion de Arthur Rack­ham – L’enchanteur Bien Aimé du même Hamil­ton que l’on pou­vait trou­ver aux Édi­tions Coren­tin. On peut déjà trou­ver l’essentiel de l’oeuvre de Rakham chez Dover mais vu la faible qua­li­té de repro­duc­tion de cet édi­teur, ceux qui avaient lou­pé le pré­cé­dent tirage ne vont pas pleu­rer (je le vois à 169 € sur Pri­ce­Mi­nis­ter).

legendary-art-nc-wyethLegen­da­ry Art of N.C. Wyeth de J. David Spur­lock 132 pages chez Alpen Edi­tions (10 octobre 2010). Pour le coup, j’ai l’impression de la connaître par coeur l’oeuvre de Wyeth tel­le­ment Car­toon­re­tro nous a inon­dé d’images de ce grand illus­tra­teur US. Il y a quand même du très grand et du moins pas­sion­nant chez cet artiste pro­li­fique et je sup­pose que l’on va trou­ver le meilleur dans ce recueil. C’est le pre­mier ouvrage qui lui est entiè­re­ment consa­cré depuis plus de trente ans à ce qu’il me semble . Ce sont Ros­si et Fran­çois Roc­ca qui vont être contents !

harvey-dunn-pioneer-westHar­vey Dunn : Illus­tra­tor and Pain­ter of the Pio­neer West de Walt Reed 304 pages chez Flesk Publi­ca­tions (novembre 2010). Si vous devez en ache­ter un, c’est pro­ba­ble­ment celui-ci. Pas que j’ai une pré­fé­rence par­ti­cu­lière pour Har­vey Dunn, un élève de Wyeth dont le tra­vail est d’une belle den­si­té, mais Flesk est connu pour ses petits tirages rapi­de­ment épui­sés. Et les livres sur Dunn… ben il n’y en a pas d’autre. Pour en voir un peu plus : http://​www​.flesk​pu​bli​ca​tions​.com/​p​u​b​l​i​c​a​t​i​o​n​s​/​h​a​r​v​e​y​-​d​u​nn/.

genius-isolated-alex-toth Gling gling fait ma tire­lire. Genius, Iso­la­ted : The Life and Art of Alex Toth de Dean Mul­la­ney & Bruce Can­well 400 pages chez IDW Publi­shing (9 novembre 2010). Les auteurs du somp­teux ouvrage sur Noel Sickles – dont j’ai par­lé ici et – réci­divent avec un énorme pavé consa­cré à Alex Toth. Cela signi­fie his­toires com­plètes, images à foi­son dont beau­coup de rares et des inédits. Toute per­sonne nor­ma­le­ment consti­tuée s’évanouit de plai­sir. J’espère juste qu’il n’y aura pas trop de pages consa­crées à son tra­vail dans l’animation, une facette du per­son­nage qui semble fas­ci­ner les Amer­loques et qui n’a pas don­né de choses super pas­sion­nantes à mon avis.

setting-standard-alex-tothSet­ting the Stan­dard : Alex Toth 416 pages chez Fan­ta­gra­phics Books (7 mars 2011). Vous aurez le temps de digé­rer le pavé pré­cé­dent avant la sor­tie d’un recueil d’histoires du même Toth chez Fan­ta­gra­phics. On trouve de nom­breux ouvrages du même esprit réa­li­sés par des fans chez de petits édi­teurs mais celui-ci devrait faire office de réfé­rence même si j’ignore tout de son conte­nu.

moonshine-dreamworksMoon­shine : Dream­works Artists… After Dark 128 pages chez Desi­gn Stu­dio Press (1 octobre 2010). On va ter­mi­ner par le plus fourre tout : une com­pi­la­tion des tra­vaux des artistes Dream­works réa­li­sés à titre de recherche per­son­nelle. Une flop­pée de talents qui pré­sentent donc leur côté le plus créa­tif. Vous pou­vez en avoir un aper­çu sur l’incroyable blog de Par­ka qui pemet de feuille­ter tous ces bou­quins plein d’images (je dis ”incroyable” parce que je ne com­prends même pas que je ne l’ai jamais croi­sé aupa­ra­vant) http://​par​ka​blogs​.com/​c​o​n​t​e​n​t​/​b​o​o​k​-​p​r​e​v​i​e​w​-​m​o​o​n​s​h​i​n​e​-​d​r​e​a​m​w​o​r​k​s​-​a​r​t​i​s​t​s​a​f​t​e​r​-​d​ark.

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

26 commentaires

  • je vou­lais dire , que l’on ne peut pas­ser par le mar­ché clas­sique ( genre librai­rie ou super­mar­chés cultu­rels ), que se sont des livres d’import ?

  • Ben pour les Pari­siens, il y a les librai­ries spé­cia­li­sées qui les rece­vront sûre­ment. Oui, c’est que de l’Anglo-Saxon.

  • Ouaisouaisouais.Tout le monde aura com­pris que c’est un message(absolument pas)subliminal de l’auteur à ses proches.
    Grands choix,évidemment.Pas un ”BEUVILLE”,dans le coin?A venir ?

  • Hum, faut-il lire, le Père Lian est une ordure de nous faire baver d’envie devant de si beaux ouvrages qui ne nous feront pas échap­per au pull vio­let ?

    Bon, tant pis, on conti­nue­ra de rêver le nez col­lé à ta vitrine…

    Dis-moi à part ça, que veut dire l’allusion à Ros­si concer­nant Wyeth ?

    Et puis au sujet de Beu­ville j’ai trou­vé ceci :
    http://​www​.edi​tions​-gar​gan​tua​.fr/​l​i​v​res
    mais je ne sais pas si c’est déjà dis­po­nible.

    Joyeux Noël !

  • Je ne dénonce pas mes petits cama­rades. Et pis quoi, Ros­si a le droit d’aimer Wyeth, non ?
    Il y a deux livres en pré­pa­ra­tion sur Beu­ville (dont celui-ci) et je suis cen­sé être la 27° per­sonne a être mis au cou­rant dès qu’ils sont prêts. Mais je n’ai pas de nou­velles depuis quelques temps…

  • The Life and Art of Alex Toth a l’air pas mal, mais j’ai beau cher­cher sur le net, impos­sible de trou­ver un aper­çu de ce qu’on trouve à l’intérieur, dom­mage.

  • Il y aura peut-être un billet sur le blog par​ka​blogs​.com à la sor­tie du livre. Ou alors il faut attendre ma chro­nique (je pense l’acheter :-)).

  • Par­ka­blogs c’est le top quand il s’agit de connaître le conte­nu d’un beau bou­quin, il est pas avare en pho­tos, et puis il y a tou­jours une vidéo.
    J’attends aus­si votre review avec impa­tience !

  • Les deux sont des légendes,régulièrement cultivées…Alors ces livres et d’autres seront tou­jours plus ou moins disponibles…(Rossi aime bien Toth,également…Bon,mais,il le reven­dique me semble t’il).
    Pour reve­nir sur le BEUVILLE esquis­sé dans les commentaires,le prix m’a surpris;le nombre de pages m’a d’abord déçu…Mais c’est un début(Camarades).

  • C’est là où tu te trompes Julien. Ces dix der­nières années, j’ai vu dis­pa­raître un paquet de livres que je pen­sais m’acheter plus tard (Wal­lace Wood, Alex Toth déjà…). Cherche un peu le recueil de cou­ver­tures de James Jean pour Fable ou le second recueil de numé­ros de Mad. Tu vas vois leur dis­po­ni­bi­li­té…
    Pour le Beu­ville, c’est évi­dem­ment petite édi­tion d’où petit tirage et ”gros” prix.

  • Tu as cer­tai­ne­ment raison;je me laisse sans doute leur­rer par un (sem­blant?) de dyna­misme dans l’édition américaine(cf.DC COMICS,FANTAGRAPHICS…Les recueils de BROWNE,WILLIAMSON,KURTZMAN,SCHULZ touts récents)qui consiste essen­tiel­le­ment à la publi­ca­tion d’intégrales et bons nombre de bou­quins dis­pa­raissent peu à peu.Mais l’époque est intéressante,ne serait-ce que sur ce point,et la redé­cou­verte est à la mode.
    Peut etre le BEUVILLE est un ”numé­ro un”..?

  • Oui, le fait de réédi­ter beau­coup de choses est vrai­ment un des bons côté s de l’époque.
    Pour le Beu­ville, il fau­drat attendre le résul­tat des ventes à mon avis.

  • Oui, oui… Père Noël, avant de des­cendre du ciel donne nous des idées cadeaux. Car dans 2 mois ça sera la course et ça va nous prendre la tête.

    Pour mon neveu, je pen­sais débu­ter avec un auteur, un cer­tain LI-AN, vous me conseillez lequel en pre­mier ?

  • Le der­nier est trés trés bien…Mais peut etre ne faut-il pas s’étendre,ici,sur ce ”Gauguin”?(Y a pas d’ironie,c’est une vraie ques­tion)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *