Les aquarelles vibrantes de John Pike

Si mes visi­teurs ont l’habitude de décou­vrir des artistes sovié­tiques dont l’œuvre est par nature mal connue de l’autre côté du Rideau de Fer, tom­ber sur un illus­tra­teur états-unien peu connu est beau­coup plus rare.
John Pike (1911-1979) est un artiste états-unien qui a tra­vaillé comme illus­tra­teur mais qui est plu­tôt consi­dé­ré comme peintre aqua­rel­liste – et qui sort donc du champ de l’illustration. Ses lumières très dyna­miques qui apportent une sorte de nar­ra­tion à ses images me plaisent vrai­ment beau­coup. Il était deve­nu une réfé­rence dans l’aquarelle, a créé une palette en plas­tique (signée à son nom) tou­jours en ventre et écrit des bou­quins de réfé­rence. Ses cours étaient appré­cié par les pro­fes­sion­nels de l’illustration et la publi­ci­té qui venaient se per­fec­tion­ner.

john-pike-44

john-pike-41

john-pike-37

john-pike-31

john-pike-21

john-pike-19

john-pike-17

john-pike

pike-illo-colliers-1949-10-

J’ai décou­vert par hasard deux images ici http://allthingsger.blogspot.com/2016/07/boy-pike.html et un com­men­taire don­nait deux liens très riches en images et infor­ma­tions.

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *