Jean-Paul Colbus

Difficile de trou­ver des infor­ma­tions sur Jean-Paul Colbus, illus­tra­teur et même auteur de BD à l’occasion. Deux sites trou­vés dans les liens de Quicky (http://illustrateurs.blogspot.com/ ) donnent une idée de son tra­vail.
On va com­men­cer par le blog de Thierry Robin qui, comme moi mais en mieux, s’intéresse aux illus­tra­teurs d’ici et d’ailleurs. Il m’avait par­lé de ce blog mais je n’avais pas eu l’occasion de le visi­ter. Il pro­pose des des­sins magni­fiques tirés d’un livre d’initiation au jeu d’échecs par­ti­cu­liè­re­ment pétantes de vie.

reconduite à la frontière

tartaguel

le centre est toujours important

Colbus a aus­si réa­li­sé une adap­ta­tion BD très soi­gnée de Robinson Crusoë mal­heu­reu­se­ment un peu trop “sco­laire” dans le mau­vais sens du mot.

robinson-corbus-pl

Quoiqu’il en soit, vous pou­vez (pour ceussent qui ne l’auraient pas fait) ajou­ter deux nou­veaux sites consa­crés à l’illustration dans vos liens. On remar­que­ra la mon­tée en puis­sance des sites his­pa­no­phones qui font un gros tra­vail là-dessus.

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

28 commentaires

  • Je trouve qu’on est fai­blard pour les sites d’illustration par rap­port aux amé­ri­cains ou aux espa­gnols.
    Il est sou­vent très dif­fi­cile de trou­ver des infos sur les des­si­na­teurs fran­cais ou ita­liens par rap­port à leurs homo­logues.

  • Est-ce LE Colbus de Colbus & Malausséna..?C’était un des­sin proche d’un Emile Bravo aujourd’hui…Ce que tu dévoiles ici-illustrations!-est abso­lu­ment magnifique;on reste vrai­ment dans une voie pétrie d’énergie,d’enthousiasme avec cet aspect “laborieux”,trés tra­vaillé tout en débou­chant sur une oeuvre raffinée.Et puis,tiens,le blog de Robin,je ne connais­sais pas:Merci.

  • @Julien : non, là c’est Christian Colbus (pas le même des­sin).

    @qui­cky : tout à fait d’accord. Il y a sûre­ment des col­lec­tion­neurs fran­çais d’illustrations mais ils n’ont pas l’air d’être for­més à Internet ou ne veulent pas par­ta­ger leurs tré­sors. Et les jeunes auteurs n’ont pas du tout la curio­si­té que peuvent avoir les auteurs US par exemple pour leur pas­sé.

  • Ouais même chez les auteurs tu es une excep­tion, ton site ne parle pas uni­que­ment de ton tra­vail, loin de la, alors que chez la plu­part des autres, c’est très cen­tré sur eux-mêmes.

  • En même temps, il y a une tra­di­tion de l’illustration aux USA qui est morte en France avec l’art abs­trait et déjà l’Impressionnisme. Une bagarre d’écoles qui a fait du figu­ra­tif quelque chose qu’il fal­lait évi­ter. Et c’est vrai qu’il y a une “mode” nom­bri­liste chez cer­tains auteurs de BD qui ont inves­ti Internet.

  • J’avais vu des illus de c’gars et ça m’avait bien plu déjà.
    Quand j’vois la planche de Robinson je com­prends c’que tu veux dire quand tu parles de “sco­laire” ; moi c’qui m’marque dans cette planche c’est plu­tôt le plai­sir de la cou­leur. Et j’me dis que pour trans­mettre ce plai­sir faut d’abord l’éprouver soi-même.
    J’fais par­tie d’ceux qui pensent que bien plus qu’une ques­tion de tech­nique et de savoir, l’art est une ques­tion d’illumination, de connexion avec un autre ver­sant de la connais­sance. Le voyant de Rimbaud…

  • La couleur…Ou la lumière;et tra­vailler avec comme Dominique Bertail.L’application sco­laire est belle et bien dans cette mise en cou­leur trés sage et volon­tiers “attirante”(selon des cri­tères éditoriaux);là où l’on devine par le des­sin que tout pour­rait s’enflammer…Hélas…

  • Extremement bien.Entre LE LOUP,BEUVILLE et COLBUS…Hélas,point de nou­velles du “GAUGUIN…”,mais je te sou­haite trés bonne route sur cette voie là;j’ai hate de lire cet autre regard!Une nou­velle page en ligne?Bientot?

  • C’est de la belle illus­tra­tion dont on pour­rait dire que Vincent Dutrait serait un des des­cen­dants.

    En BD ce genre a du mal à fonc­tion­ner. À la même époque, il me semble, Yvon Le Gall avait aus­si adap­té des clas­siques un peu dans ce registre (“Le tour du monde en 80 jours” “Tartarin de Tarascon”), c’est aus­si un illus­tra­teur oublié très pas­sion­nant, avec un petit truc plus per­son­nel dans sa fac­ture.

  • C’est vrai que la BD sup­porte très mal le clas­si­cisme. C’est une des rai­sons qui l’ont fait mal voir pen­dant un temps. D’Yon Le Gall, il sem­ble­rait que je ne connaisse que son tra­vail dans la Bibliothèque Verte.

  • Merci pour cette belle piqure de rap­pel. On pour­rait aus­si citer « l’Enfant Bleu » de Colbus chez Bayard, très beau, de belles touches et une ges­tion des cou­leurs à mes yeux admi­rable (http://www.amazon.fr/LEnfant-bleu-Jean-Marc-Ligny/dp/274700810X/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=books&qid=1270215178&sr=1–1).
    Pour Vasco > Me citer comme des­cen­dant de Colbus me touche tout par­ti­cu­liè­re­ment car j’ai gran­di avec ses illus­tra­tions, son Robinson Crusoé fut long­temps mon livre de che­vet et m’a cer­tai­ne­ment mar­qué plus que de rai­son et orien­té len­te­ment mais sûre­ment vers l’illustration…

  • Bonjour Vincent,

    comme tu as lu cette BD, peut-être pourrais-tu nous dire si elle fonc­tionne aus­si en tant que telle, et pas seule­ment comme une suite de très belles images.

    Dans ces registres gra­phiques il est rare que le rythme propre à la BD ne s’en res­sente pas. Mais il se peut que le scé­na­rio conve­nait assez bien à cette forme visuel. C’est vrai que le sou­ve­nir que j’ai du bou­quin laisse place à la contem­pla­tion.

    L’enfant bleu” est très bien, je ne sais pas s’il a illus­tré d’autres récits dans le genre.

    Hélas je crois qu’on ne doit plus trou­ver grand chose de cet illus­tra­teur qui a dû sur­tout œuvrer dans le docu­men­taire.

  • Oui Li-An, ils sont très bien.

    mais je ne lis pas l’espagnol cou­ram­ment, et la lec­ture sur écran, mer­ci !

    Tu l’as lu toi le “Robinson” de cette manière ? Pas facile, avoue.
    Et je sup­pose que les pages “en vrai” sont plus belles.

  • Oui mais moi je l’ai en fran­çais le bou­quin :-) Il se lit bien. Il y a beau­coup d’accélérations dans l’histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *