Herbert Morton Stoops, illustrateur de l’aventure

Herbert Morton Stoops (1888 – 1948) est un illus­tra­teur états-uniens qui a vécu une partie de sa jeunesse dans un ranch, ce qui l’a amené à croiser Amérin­diens et authen­tiques cow-boys dans leur jus de l’époque. Cela se ressent dans ses illus­tra­tions pleines de vie et de sensi­bi­li­té pour les magazines. Il a servi dans l’artillerie durant la Première Guerre Mondiale et, là encore, son expérience va lui permettre de réali­ser des images qui sentent le vécu.
Au retour de la guerre, il suit les cours de Dunn et on sent l’influence de ce dernier dans la peinture de Stoops qui a des quali­tés de souplesse et de carica­ture que l’on ne voit pas chez Dunn. Ses couver­tures pour la collec­tion Blue Book ont marqué toute une généra­tion de petits États-Uniens et qui pourrait résis­ter à ses pirates, ses légion­naires burinés et ses cow-boys galopants ?

herbert-stoops
purée, c’est la peau de ma gonze qu’il porte !
herbert-stoops-01
touché, coulé
herbert-stoops-02
j’ai oublié mes lunettes de soleil
herbert-stoops-03
pan dans le nuage
herbert-stoops-04
prêt pour la photo ?
herbert-stoops-05
les saucisses sont bientôt prêtes
herbert-stoops-06
tiens la par les seins
herbert-stoops-07
c’est lui qui t’a traité
herbert-stoops-08
je vends ce costume pour un un prix ridicule !
herbert-stoops-09
à nous les petites femmes
herbert-stoops-10
les bouchons de retour de week end
herbert-stoops-11
coool
herbert-stoops-12
je boirai bien un Cacolac chaud
herbert-stoops-13
c’est quoi cette section de nains ?
herbert-stoops-14
des yeux à 70 watts
herbert-stoops-15
ça fera un excellent steack
herbert-stoops
¨personne n’a vu mon perro­quet ?
herbert-stoops-10
l’ancêtre du bowling

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *