Frederick Cayley Robinson

Frederick Cayley Robinson est un artiste anglais préraphaëlite symboliste du XIX° siècle. La première image rappellera peut-être quelque chose aux amateurs de Kate Bush
blog en papier
blog en papier
problème de catainer
pro­blème de catai­ner
transport en commun
trans­port en com­mun

Frederick Cayley Robinson est un artiste anglais pré­ra­phaë­lite sym­bo­liste du XIX° siècle. La pre­mière image rap­pel­le­ra peut-être quelque chose aux ama­teurs de Kate Bush.

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

4 commentaires

  • Ce qui est “extra­or­di­naire” c’est le carac­tère sous-Moebius(avec un para­doxe temporel,c’est plus savoureux)de ces illustrations;enfin sur­tout la 3éme…Les 2 pre­mières “parlent” beaucoup,comme le fai­sait bien aus­si Samivel;exercice de style:Celui d’imaginer tout un récit,une nou­velle à par­tir de ces dessins;le tra­vail de Robinson s’y pre­te­rait bien;et si le trait est figé,la cou­leur révèle bien des sensibilités,bien des sub­ti­li­tés ce qui offre un déli­cieux contraste.

  • La deuxième image, avec un hori­zon hori­zon­tal, pour­rait fort bien pas­ser pour un extrait d’une scène fameuse du “_Garage Hermétique” :-).
    C’est inté­res­sant de voir à quel point Moebius s’est ins­pi­ré de cette période.

  • Si je puis me per­mettre, pour la der­nière image, j’ ai tout d’ abord pen­sé à Schuiten (à cause des cou­leurs).
    Cela dit, effec­ti­ve­ment -Judicieux la remarque sur la pers’- pour la pre­mière et la der­nière, on peut pen­ser à Moeb. C’ est là qu’ on se rend compte de cette éponge, de sa capa­ci­té à recy­cler et de cette ” machine qui des­sine” qu’ il est !

  • La der­nière est assez Schuitten dans les cou­leurs en effet. Mais comme Moebius il a une très forte culture de cette période gra­phique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *