Big Mother 2 – Sam Vanallemeersch (Nobrow)

Vanallemeersch-big-mother-2-couv

Et pendant ce temps en Belgique… Il y a eu une époque où graphisme français et belge étaient cousins et se mêlaient dans une joyeuse faran­dole mais qui peut dire ce qu’il se passe au Nord de notre beau pays en ce moment – à part les Belges, je vous salue amis Belges ? Il m’a semblé que l’arri­vée de la Nouvelle BD Française (NBF), appelée aussi Nouvelle Bourgeoi­sie BD (NBB) par certains mauvais esprits, a créé une sorte de hiatus, une fracture qui va bien au delà de la salai­son des frites. Mais, mondia­li­sa­tion aidant, toute diffé­rence est amenée à dispa­raître au profit d’un grand boulgui boulga univer­sel et en atten­dant ce jour béni, penchons-nous sur le cas Sam Vanal­le­meersch, illus­tra­teur Belge – qui fait aussi un peu de BD – au graphisme post-Sfar mais avec des morceaux de tas de trucs contem­po­rains genre De Crécy [1] – mais pas seule­ment – le tout complè­te­ment énergi­sé voire les doigts dans la prise. Il y a une énergie qui circule là-dedans qui fait plaisir à regar­der et qui vous aspire la tête. Son site est plein d’images étonnantes et je me suis préci­pi­té sur le recueil publié par Nobrow, une petite maison d’édi­tion anglaise spécia­li­sée dans le graphisme Néonéo (j’appelle ça comme je veux) et un peu de BD du même bois. Mother 2 rappel­le­ra aux Grands Anciens les 30x40 de Futuro­po­lis avec son format A3 souple. Mais avec 24 pages, impos­sible de caser tous les beaux dessins qui sont exposés sur le site. ARGHHHHH.

sam-vanallemeersch5

sam-vanallemeersch4

sam-vanallemeersch3

sam-vanallemeersch2

sam-vanallemeersch1

spread_wetdreamSam-Vanallemeersch-site

[1]
Sam Vanal­le­meersch me dit qu’en fait pas du tout, il préfère Blutch, Moebius, Hergé, Tardi, Franquin, Chaland, Druillet, Joost Swarte… Pas étonnant que j’ai accro­ché à son dessin.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

10 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *