Crobard

un type en face

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

11 commentaires

  • Un « truc »graphique que j’aime toujours autant:les avants bras fort développés…Bodart fait ça aussi,non?excellent personnage,sous l’oeil et la plume »photographiques »…

  • Julien >
    Oui. Segar aussi, avec Popeye.

    Hobopok >
    Excuse-moi, Hobopok.
    Je ne suis qu’un vil jaloux des commentaires délirant de tes groupies.
    Tu comprends, je dois me contenter de ceux de Raymond et de Boyington :-))), alors forcément, je suis un peu sur les nerfs …
    Quel est ton secret pour être un tel sex-symbol ?

    Li-An > Pas Godart, Bodart !

  • Totoche > tu sais c’qui t’dit Boyington? D’ailleurs si on était pas là avec Raymond, t’aurais plus grand monde sur ton blog pourrave. (Mais non, j’déconne, d’ailleurs qui te dit que je ne suis pas une superbe blonde de 18 ans, hein! Avec des gros seins…)
    Li-An > ton personnage Druilleto-Moebusien a pas l’air bien heureux, à mon avis il a perdu s’quinzaine :-)

  • Bah, une tentative désespérée de débloquer le plugin le plus important de ce blog. Tentative ratée, il faut bien l’avouer…

  • Alors, pour les réunionnais (y a deux « n »?), les orléannais, les finnois, les bataves, les extra-terrestres, etc., « perdre s’quinzaine » est une expression que mi j’croyos qu’partout tertous y connaissot: c’est tout con, à une époque révolue, cui qui travaillot y touchot ses sous tous les 15 jours, et quand qu’y perdot s’ paye (s’quinzaine)(en allant au troquet par exemple), ouille ouille ouille, attention bobonne!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *