Prix Cyclone BD 2011

Prix Cyclone BD en action sur une table

Le Rotary Club de St Denis de la Réunion s’est associé à Cyclone BD (l’association qui gère le festi­val BD) pour finan­cer une action d’aide à la lecture et la lutte contre l’illetrisme par la BD en direc­tion des collégiens/​lycéens (une action de grande enver­gure sur le même modèle existe déjà en métro­pole). Des élèves de troisième des collèges du Chaudron, des Alizés et de Juliette Dodu ainsi que deux classes de seconde profes­sion­nelle du lycée de l’Horizon ont donc décou­vert les albums sélec­tion­nés et étaient invités ensuite à désigner l’album qu’ils avaient préfé­ré.
Je pourrai m’amuser à vous faire deviner quels albums étaient sélec­tion­nés en analy­sant l’objet concré­ti­sant le prix… Il y avait donc La vie de Pahé de Pahé, Comman­do Colonial d’ Appol­lo et Brüno, Aya de Yopou­gon de Abouet et Oubre­rie, Long Ben de Sabine Vergoz-Thirel et Olivier Giraud et Spirou et Fanta­sio – Alerte aux Zorkons par Vehlmann et Yoann . Au final, les élèves ont choisi Fantômes Blancs. J’ai donc été invité à venir chercher notre prix – je rappelle qu’ Appol­lo est le scéna­riste de l’histoire – et j’ai fait le tour des classes pour parler de mon travail (sauf pour l’Horizon pour cause de stage des élèves). Ça a été un moment très agréable qui m’a rappe­lé à la fois mon premier séjour à la Réunion (j’avais leur âge quand j’ai décou­vert l’île) et mes années d’enseignement. Et puis un prix décer­né par des adoles­cents qui n’ont pas l’habitude de lire de la BD, c’est une récom­pense peu courante qui ne peut faire que plaisir. Dommage qu’Appollo n’ait pas été là pour répondre aux questions concer­nant plus préci­sé­ment le travail de scéna­riste.
Il me reste à remer­cier le Rotary Club, les ensei­gnants et les documen­ta­listes qui m’ont chaleu­reu­se­ment accueilli et les élèves qui ont joué le jeu et m’ont même offert un dessin :-) Dommage que j’ai chopé la grippe dans l’avion à l’aller…

un des quelques essais

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

12 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *