Voyage dans les prairies du Far West (1832) (Washington Irving – Librairie Plon)

En 1832, Washington Irving (l’écrivain qui a écrit « Sleepy Hollow » notamment), fasciné par le Grand Ouest Sauvage (qui l’était encore à l’époque), part accompagner un patrouille de Rangers qui fait une tournée de reconnaissance sur le terrain de chasse indien fréquenté par les Osage et les Pawnies. Il raconte de manière très simple cette petite aventure, fait un portrait amusant de ses compagnons (un créole français vantard et hâbleur mais bon cuisinier, un métis indien mutique, un jeune comte suisse…), s’émerveille de la nature (description savoureuse d’une colonie de chiens de prairie) et exhalte ce qui deviendra un vrai mythe américain: la vie de chasseur au plein air (les Rangers tirent sur tout ce qui bouge). Malgré des alertes répétées, les Pawnies n’attaqueront pas la petite troupe et tout ce beau monde rentrera sain et sauf après avoir chassé bison et cheval sauvage et raconté moultes anectodes autour du feu de camp. Un petit livre très agréable qui donne un aperçu très vivant de la vie à la Frontière à l’époque et qui a dû faire rêver des générations de jeunes scouts (on y apprend notamment que Pawnies et Osage ont l’habitude de chasser en incendiant la prairie, ce qui n’est pas très écologique à mon avis).

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *