Mad se paie une toile (Collectif – Neptune)

mad-paie-toile-couv

Sous la pression de Kris, un des visiteurs bien actif de ce blog, je me suis penché sur l’ouvrage consacré à Jack Davis qu’il est plus ou moins urgent de ne pas acheter – je suis un peu perdu entre ces histoires de version – et les collectifs Mad publiés dans les années 80.
J’aurais pu les acheter en neuf à l’époque mais cette accumulation de gags et de détails me saoûlaient un peu, il faut bien le reconnaître. Aujourd’hui, c’est différent, je me cultive, j’ai évolué – bravo, 25 ans pour pouvoir lire du Mad, c’est un record ! Ce recueil-ci est consacré aux parodies cinématographiques. Après un brillant hommage de Gotlib à Will Elder, on attaque les histoires courtes dessinées par de très grands noms (Jack Davis, Wallace Wood, Will Elder himself, Bernie Kriegstein et John Severin). Que les fans me pardonnent mais l’humour a un peu vieilli sur certaines histoires. Mon fiston est resté interloqué… Il faut dire qu’il vaut mieux avoir vu récemment les films traités pour apprécier l’humour vache de la revue US qui commentait l’actualité. Du coup, les histoires plus générales sont plus faciles à apprécier (les ralentis dans le sport, les fins de film que l’on aimerait voir…). Reste le dessin. En partant, pour la plupart, d’une base de dessin réaliste, Davis et les autres inventent une espèce de décalage étrange où les filles restent hypersexy et où il est possible de travailler sur les ambiances et l’émotion premier degré. On voit bien l’influence qu’ils ont pu avoir sur Gotlib qui a cherché aussi un rendu réaliste dans son approche et ensuite Goossens qui est pour le coup dans la droite ligne: un rendu réaliste pour un humour déjanté. Rappelons au passage les premières histoires de Moebius au graphisme et à l’humour très inspiré par Davis.
Pour la culture des petits lecteurs, les éditions Neptune font une fiche technique des films moucatés.

mad-paie-toile-1
Jack Davis
mad-paie-toile-2
Bernie Kriegstein
mad-paie-toile-3
Jack Davis

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

6 commentaires

  • Pour une fois que c est moi qui te pousse à acheter un bouquin
    je l aurais un jour ! ;)
    Pression, pression les passionnés cédant facilement à une pression amicale ; Bien fraîche la pression ! C est de saison :D

    La derniére édition du Fantagraphics sur Jack Davis illustrateur vaudra sans doute son prix d achat
    À suivre… Je l,aurais….

  • Petit aparté sur Jack Davis;et les E.C.Comics de Harvey Kurtzman:celui-ci « esquissait l’histoire,faisait exécuter le lettrage et posait ensuite un calque avec sa mise en page sur la planche déjà lettrée et où étaient même dessinées les bordures de cases » « laissant trés peu de chances à l’artiste de pouvoir envisager une solution différente »…
    C’est un petit témoignage de Joe Kubert qui a dessiné trois récits de Kurtzman,dont la méthode de travail était appliquée par Wally Wood,Jack Davis,Elder…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *