Hänsel et Gretel (Lorenzo Mattotti & J.&W. Grimm – Gallimard Jeunesse)

mattotti-hansel-gretel-couv

J’ai parlé il y a deux ans d’une magni­fique exposi­tion d’illustrations noir et blanc réali­sées par Mattot­ti au Metro­po­li­tan Opera House de New York autour du conte Hänsel et Gretel des frères Grimm (le billet est ici). Mon enthou­siasme de l’époque est toujours intact et je vous convie aujourd’hui à acheter le grand livre publié par Galli­mard Jeunesse et à aller jeter un oeil à l’exposition consa­crée à Mattot­ti à la galerie Martel jusqu’au 9 janvier où vous pourrez notam­ment contem­pler les origi­naux. D’ailleurs, au moment où vous lirez ceci, je serai soit là-bas, soit à l’expo flash Moebius. Une toute petite remarque au passage : les repro­duc­tions du livre sont beaucoup plus noires et on perd du coup en trans­pa­rence… Dommage (vous pouvez compa­rer avec les images du précé­dent billet… si vous avez le livre :-)).

nager en V

faut pas pousser

merci à Totoche pour les infos.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

10 commentaires

  • Je viens de compa­rer les 2 ”versions”, la repro­duc­tion du livre est effec­ti­ve­ment telle­ment noire que j’ai l’impression de perdre 1 dimen­sion.

    D’où viennent les repro­duc­tions initiales, saurais tu où en acqué­rir ?

    Vcube

  • Quelle idée ont-ils eu de noircir ce dessin splen­dide ?!!

    Je n’ai pas vu les origi­naux, mais en compa­rant tes deux billets, on voit que le sens en est modifié.

    Bon, il se peut que Matto­ti lui-même ait choisi cette orien­ta­tion expres­sion­niste décora­tive, mais là (permets moi de te le dire Loren­zo), c’est une mauvaise idée.

    Toute la magie initiale, la vibra­tion de la lumière, la profon­deur de jungle, les couleurs, la poésie, la calli­gra­phie magique du pinceau, la surréa­li­té poignante digne de la ”Nuit du chasseur”, tout ça a dispa­ru au profit d’un rendu ”gravure” plat, et même parfois cafouilleux, bien moins fasci­nant.

    Je suppose que c’est un coup des Grimm qui ont voulu tirer tout ça vers chez eux !

    (avec en plus de la typo gothique dorée pour le titre !!!)

    Magni­fique trans­mu­ta­tion en un sens : comment rendre bavarois un foison­ne­ment orien­tal.

    Faudra qu’on m’explique…

  • Et est-ce que vous croyez que Mattot­ti laisse­rait paraître un livre qui le trahit à ce point, genre il a séché le bon à tirer, ou est-ce que les origi­naux plus gris sont simple­ment laissés en l’état parce qu’il sait perti­nem­ment qu’il travaille pour du noir et blanc bien franc et qu’il suffit pour ça que le papier ne soit plus blanc pour qu’il paraisse noir à l’impression ?

  • Pour avoir vu les origi­naux, ils me semblent pourtant qu’ils sont plus proches de ces ”noirs” que des ”gris” montrés dans le précé­dent billet de Li-An (on verra si celui-ci confirme).

  • Alors c’est un peu compli­qué : je sors de l’expo et les ”gris” sont effec­ti­ve­ment moins visibles sur les origi­naux que sur les précé­dentes repros qui ont dû être très éclai­rées. Par contre, rien ne peut repro­duire le brillant de l’encre de Chine épaisse et ça c’est perdu. En discu­tant un peu avec une nana de l’expo, c’était prévu pour une repro noir et blanc donc, on ne peut rien dire sur le rendu du bouquin. En tous les cas, c’était magni­fique et ça m’a plus impres­sion­né que l’expo Moebius du matin (qui était honnête sans plus).
    Matto­ti donnait une inter­view pour la télé italienne et je n’ai pas osé lui poser la question :-) On y vendait aussi un truc à tirage limité qui reprend le même genre de travail appelé ”Forest” ou un truc du genre à 150 €.

    Pour ce qui est des repros ”grises” je donne le lien d’où j’ai récupé­ré ça. J’ignore si ça a donné lieu à une impres­sion. Le bouquin cher dont je parle plus haut était lui aussi ”noir et blanc”.

  • Le ”truc” à 150 Zeuros vaut vraiment le coup d’oeil… et de narine : Hmmmm, cette bonne odeur d’encre ! Quand je pense qu’ils veulent nous faire lire sur des Ziphones. Pauvres de nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *