La Superette d’Orléans

superette

Tiens, une nouvelle boutique avec des objets rigolos en vitrine et… et des livres sur le graphisme, des livres sur les Vinyl Toys, des livres que je ne connais même pas ! Ahh, la douce sensa­tion du collec­tion­neur avide face à des choses incon­nues. Il y a toute une école de graphistes jeunes beaux et vecto­ri­sés à mort qui m’inter­pelle vague­ment sans que j’ai pu décider s’ils étaient géniaux ou surtout malins. Créateurs de design, d’objets, d’afiches et d’icones, on les retrouve même en BD sous la forme de Lucha Libre, le magazine qui vend les objets vinyls des héros que vous ne connais­sez pas. Le côté très lisse du ”dessin” (il y a souvent telle­ment de palette graphique que je ne sais même plus si je peux appeler ça dessin), les références obses­sion­nelles à un univers marke­ting 50/​60 qui va des studios Barbe­ra aux publi­ci­tés minimales décon­nec­tés de la réali­té m’ont rendu méfiant. Mais les jouets… les jouets. Ces persos ronds, roses, avec des pointes ou les yeux globu­leux, incroyable fantasme de délire enfan­tin issu d’une fièvre H1N1 m’ont rempli de joie. Mais point vidé mon porte feuille. Et voilà que je découvre dans cette boutique orléan­naise qu’il existe des bouquins sur ces choses hors de prix !
Voilà une des nombreuses décou­vertes que vous pourrez faire à La Supérette, entre fringues pour DJ faméliques, casques de moto pour SP103 et autres bombes de peintures aptes à redéco­rer la cathé­drale entière. Street univers, skate look et total graphism avec en plus une salle d’expo que vous pouvez réser­ver pour exposer vos dernières grifouillages. Dommage que je sois si vieux quelques fois…

  • Le site : . La boutique et le blog.
  • L’adresse : La Supérette, 4, rue des Pastou­reaux, 45 000 ORLÉANS, tel. 02 38 83 94 61

MAJ du 16/​10/​2012 : la Supérette est fermée depuis plus d’un an. Dure la vie de commer­çant original.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Mots-clés de l’article
Rejoindre la conversation

7 Commentaires

  1. says: Boyington

    Li-An, si tu as un SP 103, mets plutôt un casque de cyclo­mo­teur. (Bon, c’était juste pour t’e.…… un peu.) Ils ont la statuette de Gally dans la boutique ?

  2. says: Boyington

    Gunnm est une série manga de Yukito Kishi­ro. J’aime autant Gally le(la) cyborg que Totoche aime Franka. Morali­té, on est bête à tout âge. En plus j’ai mal lu ton billet puisqu’ap­pa­rem­ment tu évoques le magazine sur les figurines, et non les figurines elles-même. ”Hum”, comme dirait Fred. Tiens, il travaille encore, lui ?

  3. says: Li-An

    Non, ce ne sont pas les statuettes inspi­rées de persos connus mais des créations origi­nales. Quand j’aurai un bouquin je montre­rai ça.

Laisser un commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *