Vasily Andreevich Evdokimenko (2)

J’ai déjà rédigé un article sur Vasily Andree­vich Evdoki­men­ko – voir ici – et l’actualité immédiate et dépri­mante m’incite à mettre en avant un artiste ukrai­nien. Evdoki­men­ko a beaucoup repré­sen­té des enfants héroïques (un grand classique de la litté­ra­ture jeunesse sovié­tique). Il a un trait souple délicieux dans ses meilleurs moments.

Des liens

#Mots-clefs :

!ABC Pour signa­ler une erreur ou une faute de français, veuillez sélec­tion­ner le texte en question et cliquer sur l’icône R en bas à gauche.

fille boutique inktober2021 opt 2
Partagez ce contenu

11 commentaires

  1. La délicatesse,légère,d’un trait cepen­dant épais sans chercher à en corri­ger le tracé…c’est infini­ment beau;simple et triste­ment beau.

    • Ce qui est frustrant c’est de ne pas connaître le reste de son travail parce qu’il n’a pas fait tant d’ouvrage jeunesse que ça.

  2. ”Avec l’art on peut facile­ment dire les choses,c’est le seul moyen de se battre sérieu­se­ment ”disait Antonio Segui,un artiste argen­tin dispa­ru récemment.
    Oui ces illus­tra­tions sont très belles dans leur simplicité.

    • J’ai l’impression que les Ukrai­niens préfè­re­raient des missiles antitanks mais c’est vrai que l’Art permet de faire passer un message à travers les années et les siècles.

  3. Peu au fait de sa vie d’artiste. Mais je me souviens bien de ses livres quand j’étais enfant.

    La ville d’Oster, où sa tombe a déjà été libérée des nazis russes. Si je vis pour voir la fin de la guerre, je dois y aller.

  4. Merci beaucoup !

    Nous avons une maison d’édi­tion qui possède encore les origi­naux de ses illustrations.
    La commu­nau­té des illus­tra­teurs essaie de republier tout cela dans une quali­té moderne. Jusqu’i­ci sans succès.

Laisser un commentaire