Katsuya Terada

Ah, on est bien
clic l’image

Je ne parle pas souvent de manga ou d’illus­tra­teurs japonais. En règle générale, c’est parce qu’il y a peu de véritables graphistes vraiment innova­teurs (le manga, c’est de l’indus­trie qui tourne) ou bluffant. Terada fait partie des super doués. Il officie plutôt dans l’illus­tra­tion pour les jeux vidéos ou le dessin animé. Il a commis un manga inspi­ré de la légende du Roi Singe qui est très beau et ennuyeux à lire. Comme quoi…

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Mots-clés de l’article
Rejoindre la conversation

16 Commentaires

  1. says: greef aka Urbatrof

    Oh ! non ! Pas ça stp ! Tu viens de le décou­vrir ? C’est un des maître que j’ai décou­vert il ya quelques années et qui m’a beaucoup inspi­ré. Je l’ai, le Roi Singe , il est epous­tou­flant ! Que ce soit en terme de graphisme que de destruc­tion narra­tive ! Et je parle pas des ambiance coloré qu’il arrive à mettre en place ! C’est un génie tout simple­ment ! Même sa façon de faire de la bd est hors norme ( Du croquis jeté et travaillé rapide­ment à la palette ). Il est à l’ori­gine d’une généra­tion bd numérique (dont moi).

  2. says: Li-An

    Oui bon, son histoire c’est quand même de la… hum, disons que ça aurait mérité un peu plus de clarté et de construction.
    Non, non, je le connais depuis quelques années déjà (JD me l’avait fait décou­vrir). Faut pas croire que je mets tout ce que j’aime en ligne directos :-) 

  3. says: Doc Mars

    Forte­ment inspi­ré par Moebius, le bonhomme ! Ce qui n’enléve rien à son talent. Donne aussi, me semble t’il, dans un érotisme japoni­sant chic et SF plus alimentaire. 

  4. says: Li-An

    Oui, il a bien digéré son Moeb (les japonais intéres­sants semblent tous aimer Moebius). Il fait des choses érotiques sympas que je ne quali­fie­rai pas obliga­toi­re­ment d’alimentaire :-) 

  5. says: greef aka Urbatrof

    Ben juste­ment, l’his­toire est décons­truite et il faut avoir de bonnes références au niveau culture asiatique (légende du Roi Singe) pour appré­cier sa version person­nelle. On va dire que c’est de la bd expérimentale.

  6. says: Li-An

    Atten­tion, ce n’est pas du tout le même Terada ! Je l’ai d’ailleurs croisé à la Réunion et il faut que j’en fasse un billet ‑je parle de Katsuya. 

  7. says: Boyington

    Autant pour moi :-)… Mais quand même, ”le petit monde” de Toru Terada, donc et J. D. Morvan, quid de l’his­toire et du dessin ? (j’en avais vu une pub dans ”Zipang”…)

  8. says: Totoche

    Apparem­ment, oui, une rapide recherche sur Google confirme qu’il y en a d’autres, même JD Morvan y est allé de sa version, semble-t-il (pas lu) (j’espère qu’il s’agit bien du même Morvan !!! ) 

Laisser un commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *