Le Cri du Margouillat n°30

couv-margouillat-30

Le Cri du Margouillat a fêté ses trente ans le week-end dernier à la Cité des Arts à St Denis de la Réunion avec un numéro 30 qui reste­ra dans les annales. Plus de deux cents pages de bonnes BD issues de la vielle garde margouillesque, de jeunes auteurs et d’invités presti­gieux – Guy Delisle, Lewis Trond­heim, Hervé Tanque­relle, Stéphane Oiry, Joe Dog, Conrad Bottes… On peut aussi lire une longue inter­view de Goossens, des textes hommages à nos chers dispa­rus et pas grand chose de plus en rédac­tion­nel. C’est vraiment de la BD réunion­naise jusqu’à ras bord.

sommaire
sommaire

Hobopok & Greg Loyau
Hobopok & Greg Loyau

Moniri
Moniri

Bax & Payet
Bax & Payet

Appollo & Mad
Appol­lo & Mad

Séné
Séné

Denis Vierge
Denis Vierge

Logan
Logan

Tanquerelle
Tanque­relle

Delisle
Delisle

Anselme
Anselme

Botes
Botes

Bertaud & Lancelot
Bertaud & Lancelot

Goho & Anpa
Goho & Anpa

Dog
Dog

Clarisse
Clarisse

cri-margouillat-30-li-an

Masson
Masson

Hippolyte & Appollo
Hippo­lyte & Appollo

Tehem
Tehem

Le numéro est dispo­nible à la Réunion dans les bonnes boutiques et le site officiel du Cri du Margouillat le propose à la vente ici http://​www​.lecri​du​mar​gouillat​.re/​b​o​u​t​i​q​ue/.

Et moi ?

J’ai réali­sé pour l’occasion une histoire courte de 4 planches, un strip de la Ti Do et pondu un hommage à Mozez­li en plus d’un texte rappe­lant les Prix Margouillat (sous pseudonyme).

cri-margouillat-30-li-an

  • le programme de la manifestation : 

#Mots-clefs :

!ABC Pour signa­ler une erreur ou une faute de français, veuillez sélec­tion­ner le texte en question et cliquer sur l’icône R en bas à gauche.

fille boutique promo
Partagez ce contenu

6 commentaires

  1. Bon anniver­saire, jeunes gens.

    Les scans du Syndrome de Pan ont l’air très corrects, Appol­lo a retrou­vé les originaux ?

    Faites-nous signe quand il sera dispo pour les métro, ça m’intéresse

    • Totoche est au départ une insulte (en raccour­ci de NTM en fait plus ou moins, que les créolo­phones excusent mes impré­ci­sions) qui est utili­sée en inter­jec­tion. C’est plutôt grossier et donc pas prati­qué dans la conver­sa­tion courante entre personnes bien élevées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.