Walter Popp

Walter Popp (1920-2003) est un illustrateur états-uniens qui a commencé dans le comic avant de faire une très longue carrière dans l’illustration pour des supports cheap : roman noir, science fiction, revues masculines et, finalement, romans à l’eau de rose en partenariat avec sa femme. Comme pas mal de ses collègues de l’époque, il réalise quelques images mémorables dont il semble que nous ayons perdu la recette.
J’aime bien le visage de ses filles, assez éloigné des standards de l’époque.

popp_russias_school_for_bedroom_spies_real54dec[1]
école polytechnique soviétique
1952-08+Amazing+Stories+by+Walter+Popp
pendant ce temps, à Tarnac
1952-11+Amazing+Stories+by+Walter+Popp
j’en ai pour une seconde
popp_the_town_that_terror_built_adventure59oct
la place du mort
popp_week_the_sex_wind_blew_men59nov
les Ch’ti à St Tropez
walter-popp-03
passe moi l’épuisette
walter-popp-02
Life by day
walter-popp-01
le regard qui tue

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

4 commentaires

  • Je trouve les couleurs moins mémorables.C’est toute l’imagerie,autour,qui me fascine;au 1er ou au second degré je ne sais pas;une atmosphère outrée,fiévreuse savoureuse.

  • J’aime bien aussi, et je me réjouis du coup de projecteur, mais la remarque sur les visages de filles « éloignés des standards de l’époque » me surprend un peu? Je trouve au contraire que ces dames on toutes un petit air de famille tantôt avec Rita Hayworth, tantôt avec Gene Tierney (ce qui est loin d’être une faute de goût, d’ailleurs): des similitudes bien dans l’air du temps.

    • Sur les images choisies ici, ça ne se voit pas trop mais elles ont un visage moins carré (anglo-saxon ?) que pour d’autres illustrateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *