Walter Popp

Wal­ter Popp (1920-2003) est un illus­tra­teur états-uniens qui a com­men­cé dans le comic avant de faire une très longue car­rière dans l’illustration pour des sup­ports cheap : roman noir, science fic­tion, revues mas­cu­lines et, fina­le­ment, romans à l’eau de rose en par­te­na­riat avec sa femme. Comme pas mal de ses col­lègues de l’époque, il réa­lise quelques images mémo­rables dont il semble que nous ayons per­du la recette.
J’aime bien le visage de ses filles, assez éloi­gné des stan­dards de l’époque.

popp_russias_school_for_bedroom_spies_real54dec[1]
école poly­tech­nique sovié­tique
1952-08+Amazing+Stories+by+Walter+Popp
pen­dant ce temps, à Tar­nac
1952-11+Amazing+Stories+by+Walter+Popp
j’en ai pour une seconde
popp_the_town_that_terror_built_adventure59oct
la place du mort
popp_week_the_sex_wind_blew_men59nov
les Ch’ti à St Tro­pez
walter-popp-03
passe moi l’épuisette
walter-popp-02
Life by day
walter-popp-01
le regard qui tue

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

6 commentaires

  • Je trouve les cou­leurs moins mémorables.C’est toute l’imagerie,autour,qui me fascine;au 1er ou au second degré je ne sais pas;une atmo­sphère outrée,fiévreuse savou­reuse.

  • J’aime bien aus­si, et je me réjouis du coup de pro­jec­teur, mais la remarque sur les visages de filles « éloi­gnés des stan­dards de l’époque » me sur­prend un peu ? Je trouve au contraire que ces dames on toutes un petit air de famille tan­tôt avec Rita Hay­worth, tan­tôt avec Gene Tier­ney (ce qui est loin d’être une faute de goût, d’ailleurs): des simi­li­tudes bien dans l’air du temps.

    • Sur les images choi­sies ici, ça ne se voit pas trop mais elles ont un visage moins car­ré (anglo-saxon ?) que pour d’autres illus­tra­teurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *