T.S. Sullivant

T.S. Sul­li­vant (1854-1926) est un illus­tra­teur US humo­ris­tique connu à l’époque pour son goût pour les per­son­nages ani­ma­liers. Ses per­son­nages sont irré­sis­tibles et je ne com­prends pas qu’il soit tom­bé dans l’oubli. On pour­rait repu­blier ces des­sins tels quels. Ces images sont tirées du fameux site ASIFA mais on peut en trou­ver dans les ver­sions noir et blanc de la revue « Images« . Son sens de la cari­ca­ture avec des per­son­nages très ronds semble ne pas avoir été « copié ». Après moults com­men­taires, on peut dire qu’il a inflen­cé l’équipe Dis­ney et Walt Kel­ly, le créa­teur de Pogo, notam­ment.

l'alcool est l'ennemi de l'hippopotame

un gag incompréhensible pour moi

de magnifiques chapeaux

  • Le billet de l’ASIFA : http://www.animationarchive.org/2009/01/biography-father-of-cartooning-t-s.html
  • Retrou­vez d’autres des­sins sur Coco­ni­no : http://www.old-coconino.com/s_classics_v3/mer­ci à Totoche pour ce rap­pel

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

24 commentaires

  • Je rajoute le lien. Je m’en dou­tais qu’il devait y en avoir par là-bas (rahhh, il fau­drait qu’ils voyent à amé­lio­rer l’ergonomie de leur site).

  • Superbe. Le deuxième des­sin me fait beau­coup pen­ser à Lau­rel et Har­dy. Au fond, on retrouve chez Sul­li­vant un peu le même type d’humour, avec ce style à la fois raf­fi­né et « énorme ».

  • Je pense que les cos­tumes aident à faire le lien avec le ciné­ma muet. Mais c’est vrai que c’est un comique basé sur le phy­sique des per­son­nages, les contrastes visuels…

  • Et le 3éme des­sin est un petit chef d’oeuvre de composition;admirez le jeu de regards!..Merci LI AN(quoique,voilà une frus­tra­tion supplémentaire,un livre ima­gi­naire à rever…);Bon,MERCI.

  • Moi, ce qui me fait rire, c’est que l’autruche mange avec ses pattes. Une idée éton­nante puisqu’en géné­ral, les des­si­na­teurs uti­lisent les ailes comme mains.

  • Pas copié ?
    Cette image fait très fort pen­ser au des­sin du cha­meau une planche de Gas­ton… dans le zoo
    http://www.animationarchive.org/pics/sullivant05-big.jpg
    Il y a fort a parier que Fran­quin connais­sait le tra­vail de ses aînés,
    et savait s’en ins­pi­rer.
    Je n’ai pas dis copier !

    J’adore le style de cari­ca­ture et d’encrage de T.S. Sul­li­vant.
    ça fait rude­ment plai­sir de voir des cari­ca­tures d’animaux, et pas une cari­ca­ture des créa­tures des ani­ma­teurs de Dis­ney comme on ver­rait aujourd’hui…

  • Je serai très éton­né que Fran­quin ait eu connais­sance de l’oeuvre de Sul­li­vant. Je ne connais aucun livre qui lui soit consa­cré et dans les années 70, les gens qui connais­saient son tra­vail aux États-Unis devaient se comp­ter sur les doigts d’une main.

  • Alors peut etre Max Cabanes,dont les débuts ont cette allure là,finement pen­sés et dessinés…Plus je regarde ces des­sins de Sullivant,plus je trouve cela brillant…Mais ça méri­te­rait une autre étude que celle du des­sin propre:Celle du ton,de cet humour trés étrange,trés proche d’une rela­tive folie,de cette époque…

  • Je ne suis pas spé­cia­liste de Fran­quin, mais moi aus­si je songe à lui en voyant ce genre de bes­tioles.

    Tout de même, Fran­quin a dit avoir été influen­cé dans sa jeu­nesse par les des­si­na­teurs amé­ri­cains, puis il a aus­si fait de l’animation (avec Mor­ris) dans les années 40 en Bel­gique, et a fait un séjour au Etats-Unis en 48.

    D’un autre côté, Sul­li­vant a eu beau­coup d’influence sur les ani­ma­teurs amé­ri­cains. Il n’est donc pas incon­gru de se dire qu’il a pu connaître ce des­si­na­teur.

    En tous cas si on prend ses « 4 aven­tures de Spi­rou » (dont les his­toires datent de 48, 49, 50 ) on y trouve une belle gale­rie d’animaux très simi­laires dans leur mobi­li­té et le trai­te­ment cari­ca­tu­ral.

    Dans « les plans du robot » il y a une belle séquence avec un san­glier ; un superbe che­val clow­nesque dans « Spi­rou fait du che­val » et « chez les pyg­mées » tout un choix d’animaux de la savane et de la jungle dont un léo­pard qui vaut le détour…

    Ensuite on peut conti­nuer le recen­se­ment dans toute sa pro­duc­tion et se dire qu’il a pu digé­rer cette influence par­mi d’autres.

  • Bah,je me trompe sans doute,mais je ne crois pas que Fran­quin ait été un jeune auteur curieux,avide du tra­vail des autres;par la suite,oui,mais il est pro­ba­ble­ment vain de cher­cher des filiations,du moins conscientes,dans ce cas précis(à part Cabanes,je me répète;ooh,mais Fran­quin aimait beau­coup le Cabanes des débuts-qui lui rap­pe­lait des influences lointaines,alors?)

  • @kris : C’est mar­rant cette com­pa­rai­son entre Sul­li­vant et le « style Dis­ney », parce que les ani­ma­teurs de Dis­ney ne cachaient pas que Sul­li­vant était une grande source d’inspiration… Paraît qu’on dit qu’il a ins­pi­ré plus direc­te­ment la séquence de « la danse des heures » de Fan­ta­sia, même si on parle plus volon­tiers d’une influence de Hein­rich Kley (dont Li-An a d’ailleurs déjà cau­sé). Paraît que Walt Kel­ly (l’auteur de « Pogo ») le recon­nais­sait aus­si comme une influence majeure.
    Je tiens ces infos d’une notice d’une page dans la revue « Neu­vième art » de 2006, en intro­duc­tion de 2 double-pages de l’auteur…
    (bon sinon, je sais c’est pas bien, j’ai honte, si ça se fait pas ce mes­sage n’a qu’à être sup­pri­mé mais je tenais à atti­rer l’attention de quelqu’un vers une série de strips amé­ri­cains que j’ai décou­vert il n’y a pas long­temps, c’est « Cul-de-sac » de Richard Thomp­son : http://www.gocomics.com/culdesac ) -ça n’a rien à voir avec le sujet qui nous occupe (sinon que c’est amé­ri­cain) mais je trouve ça superbe à de mul­tiples égards et per­sonne n’en cause…)

  • @Jérôme : quelqu’un en a déjà par­lé ici-même :-) Il va fal­loir se pen­cher sur ce cas Thomp­son :-)
    J’aurai ten­dance à pen­ser que la danse est direc­te­ment issue de Kley (il y a des illus­tra­tions de danses de cro­co­diles et d’hippo chez Kley) mais c’est vrai que les ani­ma­teurs ont pio­ché aus­si dans Sul­li­vant. D’ailleurs je vais cor­ri­ger mon billet sur cette his­toire d’influence.

  • Pêche au Sul­li­vant fruc­tueuse sur le blog d’Andreas Deja (ani­ma­teur chez Dis­ney, tiens, tiens) :
    http://andreasdeja.blogspot.com/2011/06/t-s-sullivant.html
    http://andreasdeja.blogspot.com/2011/08/ts-sullivant-2.html
    http://andreasdeja.blogspot.com/2011/11/ts-sullivant-3.html

    ‘Jamais vu ces extraits ailleurs. En même temps, Deja se pré­sente comme un col­lec­tion­neur, et dit qu’il a même ache­té quelques ori­gi­naux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *