Steinlen’s drawings (Dover)

steinlen-drawings-couv

Dans ma recherche de documentation pour Aglaëe Aglaé, j’ai commandé un vieux recueil d’illustrations tirées du Gil Blas illustré réalisées par Théophile-Alexandre Steinlen (1859-1923). Né en Suisse, il a fait toute sa carrière artistique en France où il travaille beaucoup pour les journaux satiriques ou engagés à gauche (que l’on dirait aujourd’hui). Il a un trait enlevé et très efficace qui fait penser à Blutch par moment.
Le livre en lui-même est difficile à trouver (j’ai récupéré une occasion bien fatiguée) et de bonne qualité pour du Dover. Le papier est épais et les reproductions grand format. Pour chacune des illustrations, un petit texte rappelle de quel numéro du Gil Blas elle est tirée avec le titre du texte et même un résumé de l’histoire ! On a droit à une espèce de panorama de la société française de l’époque: gamins des rues, ouvrières,paysans, cocottes et bourgeois qui reprennent vie sous le crayon de Steinlen. Tout un petit peuple quasiment invisible dans les tableaux des peintres pour bourgeois qui font les expositions monumentales d’aujourd’hui.
Il existe de nombreux livres disponibles sur le travail de Steinlen qui, ironiquement, semble passer à la postérité grâce à sa passion pour les chats.

chapeautistes

petit matin froid

et que ça cause

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

9 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *