James Williamson, un illustrateur souriant

James W. William­son (1899 – 1984) est un illus­tra­teur états-unien qui a travaillé pour les magazines et la publi­ci­té. Si je me fends d’un petit billet aujourd’hui c’est que son travail moins réaliste que ses confrères, avec des touches d’humour et un vrai sens de la carica­ture bienveillante donne envie d’en savoir plus.

james-w-williamson
Y’a pas hors jeu
james-w-williamson-01
un très mauvais tableau de Li-An

james-w-williamson-02

james-w-williamson-04
lende­main de teuf
james-w-williamson-05
baston générale
james-w-williamson-06
retour aux sources
james-w-williamson-07
cinq heures ?
james-w-williamson-08
en route vers l’enfer
james-w-williamson-09
défense du donjon
james-w-williamson-10
un gag anti sexiste
james-w-williamson-03
et un Scrabble ?

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

4 commentaires

  • Net,précis et délicat.Une paren­té avec Al Williamson..?On retrouve un proche faux-acadé­misme qui dévoile une réelle sensi­bi­li­té et un regard person­nel.

    • L’académisme, c’est le goût de l’époque mais il a un sens du mouve­ment très dévelop­pé qui me plaît beaucoup. Pas de rapport avec l’auteur de comics, non.

      • le ”lende­main de teuf”(la posté­ri­té conser­ve­ra ce titre)est un modèle de finesse:couleurs subtiles,mouvement délicat admira­ble­ment saisi etc…Très belle décou­verte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *