Cromwell – quelque part (Akileos)

art-book-cromwell-quelque-part-couv

Voilà un second art book consa­cré à l’oeuvre de Cromwell après Les Univers de Cromwell publié en 2004 chez Albin Michel et qui portait essen­tiel­le­ment sur Anita Bomba et Glam et Comet (finale­ment mises en BD par Riff Reb’s). Ce petit pavé – que je quali­fie­rai de ”germa­nique” (private joke) – élargit la période en remon­tant jusqu’aux Minetos Deses­pe­ra­dos pour boucler sur le prochain projet BD en laissant une large place aux acryliques réali­sées pour son adapta­tion du Dernier des Mohicans. J’avoue que je n’ai pas acheté l’album en question, un peu dérou­té par une narra­tion assez hachée et le lettrage infor­ma­tique. Reste les images, extraites avec énergie d’une obscu­ri­té charbon­neuse pour éclater en gerbes rouge sang. Il y a une densi­té impres­sion­nante et les images rock associées à son groupe sont instan­ta­né­ment iconiques. Cromwell est toujours impré­vi­sible mais trace son chemin habité avec une volon­té têtue de bassiste hardcore. Le cadeau que vous auriez dû exiger pour ce Noël mais il n’est pas trop tard pour bien faire…

SPA nous voilà
SPA nous voilà
file ton blouson
file ton blouson
arbre à têtes
arbre à têtes
moissons de gloire
moissons de gloire

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *