Cromwell – quelque part (Akileos)

art-book-cromwell-quelque-part-couv

Voilà un second art book consa­cré à l’oeuvre de Cromwell après Les Univers de Cromwell publié en 2004 chez Albin Michel et qui por­tait essen­tiel­le­ment sur Anita Bomba et Glam et Comet (fina­le­ment mises en BD par Riff Reb’s). Ce petit pavé – que je qua­li­fie­rai de “ger­ma­nique” (pri­vate joke) – élar­git la période en remon­tant jusqu’aux Minetos Desesperados pour bou­cler sur le pro­chain pro­jet BD en lais­sant une large place aux acry­liques réa­li­sées pour son adap­ta­tion du Dernier des Mohicans. J’avoue que je n’ai pas ache­té l’album en ques­tion, un peu dérou­té par une nar­ra­tion assez hachée et le let­trage infor­ma­tique. Reste les images, extraites avec éner­gie d’une obs­cu­ri­té char­bon­neuse pour écla­ter en gerbes rouge sang. Il y a une den­si­té impres­sion­nante et les images rock asso­ciées à son groupe sont ins­tan­ta­né­ment ico­niques. Cromwell est tou­jours impré­vi­sible mais trace son che­min habi­té avec une volon­té têtue de bas­siste hard­core. Le cadeau que vous auriez dû exi­ger pour ce Noël mais il n’est pas trop tard pour bien faire…

SPA nous voilà
SPA nous voi­là
file ton blouson
file ton blou­son
arbre à têtes
arbre à têtes
moissons de gloire
mois­sons de gloire

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *