Gauguin – planche 8

enfin, Tahiti

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

12 commentaires

  • Il a un peu vieilli, le major, et puis les sauts spa­tio-tem­po­rels, et les sauts de pages, ça per­turbe.
    En tout cas , féli­ci­ta­tions pour cette BD steam­punk, je savais que tu m’écouterais.

  • Je n’arrive pas à déter­mi­ner si c’est une blague sur Gau­guin ou un com­men­taire sur la BD en ligne :-)

  • J’en étais res­té à la planche 2 j’ai raté quelques chose ou quoi ? comme quoi le major n’a pas été fatal qu’à moeb ! tout major de l’armée des indes est-il fatal en voi­là une belle man­chette ! ;o)

  • Juste au cas où tu ne l’aurais pas lu -je n’en vois pas trace sur le blog : ”Le Para­dis -un peu plus loin” de Mario Var­gas Llo­sa pro­pose un por­trait pour le moins frap­pant de Gau­guin + la majo­ri­té de l’ ”action” se situe dans les îles. Excellent bou­quin à la struc­ture hal­lu­ci­nante (deux bio­gra­phies /​/​ d’idéalistes, PG et sa grand-mère, l’un esthète & l’autre, heu, poli­tique et huma­niste) + à la cohé­rence esthé­tique tt aus­si impres­sion­nante.
    *

    • On m’a déjà conseillé le livre mais j’évite tout ce qui est un trop ”per­son­nel” pour que ça ne rentre pas en conflit avec la vision du per­son­nage que je me suis créée :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *