Rexican, un retour discret de Grand Tourism

fakir-music-grand-tourism

Assez étran­ge­ment, je ne suis pas vrai­ment nos­tal­gique de la musique de mon ado­les­cence – peut-être parce que je n’avais pas de goût affir­mé là-des­sus ni de moyen d’écoute ni d’argent de poche pour ache­ter du 33T. Par contre, la musique élec­tro­nique fran­çaise des années 90/2000 qui mélan­geait un peu tout, je la réécoute avec plai­sir.
En brû­lant mes CD pour en faire de jolis fichiers .flac (et en fai­sant le tri), j’ai retrou­vé le pre­mier album de Grand Tou­rism, Le Sur­boo­mer, sor­ti en 2001, et ma curio­si­té natu­relle m’a fait lan­cer une recherche. Quelle ne fut pas ma sur­prise de voir qu’ils avaient sor­ti un nou­vel album en 2013. Chant fémi­nin lan­gou­reux, musique cool et sophis­ti­quée, Rexi­can donne l’impression que je n’ai pas vieilli – fausse impres­sion.

Haun­ted dreams GRAND TOURISM from troi­kus on Vimeo.

L’album n’est dis­po­nible qu’en for­mat numé­rique.

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *