Braindrops de Tropical Fuck Storm fait grincer des dents

Tropical Fuck Storm-braindrops

Je suis défini­ti­ve­ment Beatles – si ça a le moindre intérêt – ce qui implique un certain goût pour les groupes qui font du bruit déglin­gué. Ce n’est pas ce que j’écoute tous les jours mais ça me gratouille le cerveau. J’ai donc quelques albums de Sonic Youth pas mis au rebut, The Flaming Lips et autres Blonde Redhead.
Ce second album des Tropi­cal Fuck Storm rentre dans la catégo­rie secouée avec des disso­nances excitantes et une urgence râpeuse. Les éructa­tions du chanteur Gareth Liddiard se marient limite viol avec les voix féminines de ses comparses. Et, première fois depuis fort longtemps, je me suis deman­dé ce qu’il chantait. Il paraît que c’est assez pessi­miste sur nos modes de vie. Je suis moyen­ne­ment étonné.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *