Le souffle du vent dans les pins (Zao Dao – Mosquito)

zao-dao-souffle-vent-pins-03

Le gros suc­cès du fes­ti­val de St Malo cette année, ça a été la vente en une jour­née des 120 exem­plaires du Souffle du vent dans les pins, un recueil vague­ment nar­ra­tif d’illustrations de la jeune artiste chi­noise Zao Dao. Le fait qu’elle soit pré­sente pour réa­li­ser de magni­fiques dédi­caces a dû rendre un peu fou les ama­teurs mais il faut recon­naître que cette toute jeune femme réa­lise des images éton­nantes très ins­pi­rées par les mytho­lo­gies chi­noises avec une moder­ni­té pleine de charme.
Il parait que dans la paru­tion ori­gi­nale, le livre ne com­porte pas de texte et on peut regret­ter que Mos­qui­to ait choi­si de rajou­ter un peu d’explications à ce qui res­semble à une rêve­rie exo­tique pleine de com­bats, de jeunes gens pâles et de bes­tioles étranges – un concept qui n’est pas sans rap­pe­ler le Xavin de Man Are­nas.

zao-dao-souffle-vent-pins

zao-dao-souffle-vent-pins-02

zao-dao-souffle-vent-pins-01

Le livre ne sor­ti­ra qu’en jan­vier ou quelque chose comme ça mais vous pou­vez le trou­ver sur le stand Moqui­to dans les dif­fé­rents fes­ti­val où il sera pré­sent – je l’avais lou­pé à St Malo et j’ai été ravi de le trou­ver à Blois.

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

11 commentaires

  • Ah oui alors.
    Ah oui alors.
    Ah oui alors.
    (mon com­men­taire ini­tial était trop court pour méri­ter d’être publié, le blog m’a tapé sur les doigts)

    • Si tu connais­sais déjà, ça aurait été très sur­pre­nant – ou alors, tu as fait un voyage en Chine et tu connais des jeunes artistes.

    • Je ne sais pas si on peut appe­ler ça de la « vigi­lance ». C’est plu­tôt une bou­li­mie d’images assez mal­saine quelque part :-)

  • Faut avouer que si ses dédi­caces sont du même niveau que ce que tu nous montres ici, ça doit valoir le coup (mais une dédi­cace, quelque part, ça vaut tou­jours le coup, même si je chasse de moins en moins, notam­ment les illus­tra­teurs parce que c’est trop loooong. Oui je suis un indé­crot­table pres­sé.^^).

  • Quelques infos sup­plé­men­taires :
    Zao Daho sera de nou­veau en France fin août à Sol­liès Ville, puis tout le mois de novembre à Bel­le­faux (Suisse), Gre­noble, Ill­zach et Bel­le­garde sur Val­se­rine (Ain), elle pré­sen­te­ra son nou­veau livre « Car­net sau­vage ».
    Signa­lons enfin que si nous lui avons deman­dé d’écrire quelques textes courts dans « Le Souffle du vent… » c’est qu’il ne s’agit pas d’un livre de rêve­rie poé­tique mais d’un conte ini­tia­tique chi­nois dont la cohé­rence n’est pas for­cé­ment évi­dente pour le lec­teur fran­çais… Dans son sketch book, il n’y a qua­si­ment aucun texte, ce sont des des­sins « libres ».
    M.J. Mos­qui­to

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *