Youth Lagoon en concert à l’Astrolabe

Youth Lagoon était en concert à Orléans hier soir et on devait être une qua­ran­taine maxi. Quelle misère…
Mal­gré un début de pres­ta­tion com­pli­qué par des pro­blèmes de cla­vier – et Youth Lagoon sans cla­viers c’est comme San­ta­na sans gui­tare – ça a été atmo­sphé­rique et élec­trique et j’ai redé­cou­vert les mélo­dies de l’album Won­drous Strange avec l’accompagnement très rock guitare/​basse.

En pre­mière par­tie, Abos­lu­te­ly Free, un groupe de Toron­to, a été une agréable sur­prise avec cla­viers et bat­te­rie hyp­no­tique.

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

2 commentaires

  • Quel bon son!Et vrai­ment bon tout court.

    Bon,alors évi­dem­ment je meurs d’envie de pes­ter contre les télé­pho­no-camé­ra­manes (pas que du Dimanche)ou de m’en attris­ter mais je suis le pre­mier à me réga­ler des enre­gis­tre­ments de qualité;souvent.

    San­ta­na sans guitare..!Tu dis ça pour nous faire rêver…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *