Macherot est mort

BDnet nous apprend la mort de Raymond Macherot. On va leur faire confiance sur ce coup et verser une larme émue sur un de mes auteurs BD préférés qui a créé des personnages excellents et jamais gnangnans. Sybilline, Isabelle, Chaminou, Chorophylle et Minimum gambadaient depuis longtemps sans leur papa à leurs basques, les voilà orphelins pour de bon.
Vous pouvez retrouver mes billets sur son oeuvre par là: http://www.li-an.fr/blog/?tag=macherot




  • Auteur de BD et bavard impénitent | Contact | Bio/Biblio | Dernier album: La revanche du grand singe blanc (Vents d'Ouest - 2013).

    39 commentaires

    • Répondre septembre 26, 2008

      julien

      Merci Li An…

    • Répondre septembre 26, 2008

      Jean-no

      Macherot était un de mes auteurs favoris, devant Franquin par exemple. Cela faisait longtemps qu’il ne faisait plus rien mais c’est triste quand même. Un jour on redécouvrira la période dark des Sybilline, qui est très intéressante, même si ma référence reste les premiers Chlorophyle qui attendent toujours d’être édités correctement.

    • Répondre septembre 26, 2008

      Li-An

      @julien : il ne faut pas remercier le porteur de nouvelles tristes…

      @Jean-no : il se pourrait que… il semblerait que… Bref, tout n’est pas perdu :-)

    • Répondre septembre 26, 2008

      Provisus

      @Li-An : Dans l’antiquité le porteur de mauvaises nouvelles était exécuté. Tu ne t’en tires donc pas trop mal…

    • Répondre septembre 26, 2008

      Li-An

      Ouai éh, d’abord c’était BDnet les preums d’abord !

    • Répondre septembre 26, 2008

      Totoche

      :-(

    • Répondre septembre 26, 2008

      david t

      raymond macherot était malade et plus très jeune. ce n’est donc pas un choc pour moi mais c’est malgré tout une bien triste nouvelle. le plus triste peut-être est que macherot n’aura pas vu de réédition correcte de son oeuvre de son vivant.

      @Jean-no : pour la période «dark» de sibylline, j’ai récemment fait deux textes sur le sujet: une chronique et un résumé complet de cette période (avec références pour ceux que ça intéresse). je prépare aussi quelque chose pour du9 mais vu les circonstances le contenu risque de changer un peu.

      aussi, raymond avait fait un beau texte sur le violon de zagabor. je ne suis pas présentement capable de me connecter à son blogue pour retrouver le lien exact mais ça ne devrait pas être trop dur à trouver.

    • Répondre septembre 26, 2008

      Jean-no

      @David : super !

    • Répondre septembre 26, 2008

      Li-An

      @david t : merci pour les liens. J’avoue que je n’ai pas eu le courage d’aller les chercher :-( Au fait, est-ce que tu as les références du Chloroforme cherche un toit. Je l’ai sûrement dans mes Spirou.

    • Répondre septembre 26, 2008

      david t

      @Li-An : S 2334; AS 168. en d’autres mots, spirou #2334 ou album spirou #168. les références pour chaque épisode sont dans mon guide de lecture sous ce format, alors aucune excuse pour ne pas rependre vos recherches!

      d’ailleurs, cet épisode est un des rares qu’il me manque toujours…

    • Répondre septembre 26, 2008

      david t

      tiens, je remarque que cet épisode d’une page (chloroforme) est passé dans le même numéro où passait également le concerto pour croque-monsieur (la 2e partie du violon de zagabor). si ça se trouve raymond en possède un exemplaire. moi je n’ai que le livre.

    • Répondre septembre 26, 2008

      Li-An

      Va voir dans ta boîte aux lettres…

    • Répondre septembre 26, 2008

      david t

      @Li-An : wow, merci pour le cadeau. :)

    • Répondre septembre 27, 2008

      Li-An

      On me surnomme « le petit papa Noël » de septembre.

    • Répondre septembre 27, 2008

      Raymond

      J’ai un petit temps de retard (comme souvent). Je ressens un gros sentiment de nostalgie, puisque c’était le « dernier grand » du journal Spirou. Il avait pris sa retraite depuis longtemps, mais il semblait toujours assez vif dans ses interviews.

      Son épouse était décédée il n’y a pas longtemps, et je pense que cela a dû précipiter les choses.

      @David: je n’ai pas un grand souvenir de cette planche sur Chloroforme, mais en principe je dois l’avoir. J’irai regarder demain les Spirou de mon grenier. Si tu le souhaites, je peux faire un scan (à moins que tu ne l’aies déjà reçu) ;-)

    • Répondre septembre 28, 2008

      Li-An

      J’ai envoyé à David la planche en question (mes recueils Spirou sont rangés à moins de deux mètres).
      J’imagine que les médias classiques vont passer complètement à côté de l’info et continuer à nous baratiner avec « le Petit Prince choco ».

    • Répondre septembre 28, 2008

      Totoche

      Raymond : Sympa pour Eddy Paape !

    • Répondre septembre 28, 2008

      Li-An

      Eddy Paape n’a été un auteur Spirou que pour une période très circonscrite et on l’associe plutôt à Luc Orient. Je considère donc le commentaire de Raymond comme justifié.

    • Répondre septembre 28, 2008

      Raymond

      J’aime bien Eddy Paape, c’est un excellent artisan, mais je ne le vois pas comme « un grand ». Pour moi, les grands auteurs se définissent pas leurs réalisations. Franquin a dessiné de nombreux chefs d’oeuvre, et je pourrai en trouver sans problème dans les oeuvres de Jijé, Peyo, Morris, Macherot, Tillieux ou … Conrad. ;-) Les Marc Dacier ou les Luc Orient sont bien faits, mais à mon goût, ce ne sont pas des chefs d’oeuvre.

    • Répondre septembre 28, 2008

      Jean-no

      @Raymond: J’ajouterais Will et Marc Wasterlain à ta liste. Et plus virtuellement (car son potentiel n’a pas été vraiment exploité), Deliège. Tout ces gens sont des grands à mon sens car ils ont chacun imposé un univers fort.

    • Répondre septembre 28, 2008

      Provisus

      @Li-An : Désolé, mais pour moi Paape est plutôt associé à Valhardi et Marc Dacier. Quant à sa période Spirou, elle est tout de même « circonscrite » à une bonne vingtaine d’année, ce qui n’est pas rien…

    • Répondre septembre 28, 2008

      Li-An

      @Provisus : c’est peut-être une question de génération :-) Je n’ai jamais lu de Marc Dacier

    • Répondre septembre 28, 2008

      machon

      j’ai gardé quelques albums de chlorophylle , je remercie beaucoup raymond macherot pour son grand talent, je suis ému d’apprendre sa disparition

    • Répondre septembre 28, 2008

      Li-An

      Il était malade depuis quelques temps déjà… Ce n’est pas une très grosse surprise.

    • Répondre septembre 28, 2008

      Totoche

      Je suis d’accord avec Jean No, la liste des grands de Spirou ne s’arrête pas à Macherot (des grands « anciens peut-être …).
      J’y inclus François Walthéry sans l’ombre d’une hésitation.

    • Répondre septembre 28, 2008

      Raymond

      En fait, je n’ai pas cherché à faire une liste complète des grands maîtres du journal Spirou. J’ai simplement indiqué 5 ou 6 noms qui me semblaient relever de l’évidence. Après cela, on peut longtemps discuter des dessinateurs (ou scénaristes) que l’on veut y ajouter. J’y mettrais volontiers Charlier, mais je sens que tout le monde ne va pas être d’accord ;-)

      Pour Walthéry et Wasterlain, je les vois aussi comme de grands dessinateurs, mais ils appartiennent à la « deuxième génération ». Ils sont d’ailleurs des continuateurs du style Peyo, mais ils ont su se dégager de cette influence pour trouver leur propre manière. Quant à Will … pourquoi pas, surtout pour Isabelle !

    • Répondre septembre 28, 2008

      Totoche

      Ah oui, mais on parlait des survivants : Charlier est hors-jeu ! :-)))

    • Répondre septembre 28, 2008

      Totoche

      Je relance d’un Lambil pour le plaisir de semer la zizanie.

    • Répondre octobre 11, 2008

      Provisus

      Trouvée sur ActuaBD, cette interview de Stephan Caluwaerts (éditions Flouzemaker), à propos de Raymond Macherot : http://www.actuabd.com/spip.php?article7522

      Extrait : « La seule planche de bande dessinée qui trônait en bonne place dans son salon, en dehors d’une illustration de Sibylline […], était une page tirée de l’île au trésor illustrée par Beuville, un artiste qu’il plaçait au-dessus de tout.« 

      Les grands esprits se rencontrent… ;)

    • Répondre octobre 11, 2008

      Li-An

      Je n’ai jamais douté du bon goût de Macherot. Une interview intéressante ma foi.

    • Répondre octobre 11, 2008

      Provisus

      C’est quoi ces bouton que j’ai vu brièvement apparaître dans les coms ?

    • Répondre octobre 11, 2008

      Li-An

      Juste un test de plugin pour WordPress :-)

    • Répondre août 6, 2011

      Julien

      Probable (belle) piqure de rappel:La trop sous-estimée « Sybilline » connaitra une intégrale,chez Casterman,dés la rentrée.Y a d’ces va et vient chez les éditeurs…(24 Aout)

    • Répondre août 6, 2011

      Li-An

      En même temps, je me demande si ça vaut le coup de racheter ça, les albums Dupuis de l’époque ayant bien vieilli. Il faudra feuilleter.

    • Répondre août 6, 2011

      Totoche

    • Répondre août 6, 2011

      Li-An

      Y’a même du Tillieux. Incroyable ! J’imagine que le Tintin de Spielberg a dû décoincer des choses. Mais pas de Franquin :-(

    • Répondre août 7, 2011

      Julien

      Totoche,il a toujours les bonnes adresses…

    • Répondre septembre 19, 2011

      jérôme

      Casterman va publier une intégrale Sibylline (regroupant tout Sibylline de 1965 à 1990, en 5 tomes) à partir du 19 octobre prochain : http://bd.casterman.com/Albums_Detail.cfm?Id=40627

    • Répondre septembre 19, 2011

      Li-An

      Vi, vi, je suis au courant et je suis curieux de voir ça pour savoir si j’investis à nouveau.

    Laisser une réponse