Poe illustrated

poecouv

Jeff A. Menges conti­nue son travail de bénédic­tin gros doigts, c’est à dire la publi­ca­tion des grands illus­tra­teurs de manière compul­sive, un peu dans le désordre (livre précis, compile, etc…) et avec une quali­té de repro­duc­tion très moyenne. Ce ”Poe illus­tra­ted” reprend donc des illus­tra­tions de textes du grand Edgar Allan Poe, le seul roman­cier fantas­tique dont j’ai dû lire toute l’oeuvre roman­cée, réali­sées par Arthur E. Becher, E.L. Blumen­schein, Harry Clarke (qui mérite que je me penche sur son cas), Darley, McCut­cheon, Frede­ricks, Perkins, Riordan, Gustave Doré, Edmund Dulac, Édouard Manet, Arthur Rackham,W. Heath Robin­son, Byam Shaw et G.C. Widney (ouf).

 

Esmeraldaaaa !

pas ce soir, chéri

escalator man

!ABC Pour signa­ler une erreur ou une faute de français, veuillez sélec­tion­ner le texte en question et cliquer sur l’icône R en bas à gauche.

fille boutique promo
Partagez ce contenu

7 commentaires

  1. Génial, Harry Clarke!!!

    Normal que je flashe dessus : son travail semble assez proche de celui d’Aubrey Bradley.

    Tiens, je m’aper­çois qu’il a illus­tré _​The Rime of the ancient Mariner_​ de Samuel Taylor Coleridge, comme Hunt Emerson !

  2. Non mais il se fout de ma gueule ou quoi ?
    Je reteste pour voir si c’est pas les majus­cules qui le perturbent. The Rime of the ancient Mariner

  3. Ah bah non, ça le perturbe pas, puisqu’il met tout en minus­cule automa­ti­que­ment, le gars !!!
    Mystère …
    Bon, désolé d’avoir pourri les commen­taires, c’était pour la bonne cause.

  4. Oui, ce n’est pas ”italique” mais la balise ”em” qui est utili­sée. Or elle est définie dans mon fichier d’affi­chage (.css pour les connois­seurs) comme cassant les majus­cules. Je vais peut-être changer ça, tiens…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.