Vente Beuville le 27 juin

vente-beuville-couv

On m’a fait parvenir le catalogue de la vente Beuville qui va se dérouler le samedi 27 juin à partir de 14h30. J’ai scanné quelques pages mais les couleurs doivent être complètement fausses puisque le catalogue lui-même est très pâle.

pfff, c'est tout petit

spécial dédicace à Papy

on ne voit pas grand chose

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

29 commentaires

  • Merci Jean-Mi. (Dommage que le lien ne fonctionne pas… ;-) )
    De qui ces images? Pas de noms d’auteurs. (Je suis sans doute inculte, Beuville connais pas…) M’en vais googliser un chouillas.

  • Je dois vraiment devenir gaga(!), tout à l’heure j’ai cliqué sur « Beuville » bleu, n’ayant pas vu le lien sous les images! Ou alors tu l’as rajouté pour me faire croire que… :-)

  • Bon, ça y est je me réveille enfin, et j’atterris. Le Georges là, il faisait pas des illustrations de livres d’enfants, genre bibliothèque rose ou verte, ou spirale…? La petite étoile a fait tilt dans mon cerveau embrumé. Loin l’enfance quand même. Je suppose que tu avais fait un billet déjà quelque part sur lui. Je vais voir

  • Beuville, c’est un tueur, Franquin en était fan, mais pour trouver des livres de lui, bonjour!avec ton lien, on a de quoi se rejouir l’oeil, merci.

  • Quel lien!Non mais quel lien!Y aurait pas un éditeur dans les parages?Du genre Cornélius…Il y a vraiment un-au moins-livre à concevoir.Alors,donc,oui,Merci LI AN.

  • Tiens,ton mot me rappelle mes émotions-niaises-d’enfant quand Spirou annonçait que Franquin avait quelques planches nouvelles de gaston,que Hausman en était à la « planche 33 de… »,que Wasterlain « crayonne »actuellement un nouveau Docteur poche…Ces petites phrases me procuraient une joie sincère.On ne dira jamais assez combien certains lecteurs sont des cas de solitudes-adolescentes affligeantes.C’est loin,tout ça;aujourd’hui j’en suis à louer les(excellents)billets du(remarquable)blog de(l’impayable)LI AN.(Qui est à l’origine de cette vente?Une nièce? »Disperser »est une chose malheureuse…)

  • C’est la (une ?) petite fille qui gère ça. C’est vrai que disperser peut être triste mais j’imagine qu’elle a des valises entières de dessins :-)

  • @julien : C’est ce que je disais dans un com’ sur Warnant (je parle de la solitude mais je n’avais pas osé le mot). Pour sortir de la plainte il nous faut reconnaître que cela nous a mouvert des horizons que d’autres ne peuvent même pas imaginer…

  • Tu dois certainement le savoir, mais je te signale une double page de Beuville dans le Spirou 2265 de 1981 (je suppose que c’est « ta période » ) illustrant un texte de Luc Beyer, « Une ville « cow-boy » en Arizona – Flagstaff ».
    De quoi étoffer ta galerie.

  • Et aussi en 1979-L’ane de Buridan(17 mai,2144)-ou encore 1981-deux »frises »illustrant un texte sur les nomades(L’Adieu aux nomades »)…Une impression/reproduction dégueulasse qui m’a longtemps détourné du talent véritable de Beuville.(et la double page évoquée par Totoche figure parmi les 253 « lots »,avec ses couleurs et traits d’origine.)

  • Exact. Deux pages illustrées pas super passionnantes :-). Bon, j’ai répondu pour les deux du coup. Impression dégueulasse et illustrations pas géniales.

  • L’ami BEUVILLE est à la « Hune » du trés chouette PAPIERS NICKELES(n°21)qui vient de paraitre;elle est bien cette revue malgré ses 24 pages:On y trouve autant du Picq que du Morris,Herriman,Pierre Louys,Le Brun,Booth,Arnac,etc…Bref,du joli monde,pas bien connu hein mais le plaisir est là…(Totoche devrait aimer,si ce n’est déjà fait)

  • Bah,de rien.Je crois que je vais finir par m’abonner…(J.Bisceglia,Les Erables,36 rue Picpus,75012 Paris)Je reste tellement attaché à l’idée de la revue,du papier..!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *