Jordi Longarón, illustrateur espagnol

Jordi Longarón est né en 1931 en Espagne. Il réalise des illustrations, BD et couvertures avant de travailler dans le comic strip états-unien en dessinant le personnage Friday Foster, le premier personnage afro-américain à avoir son propre titre (une photographe de mode qui devient top model) et qui sera interprété au cinéma par Pam Grier. En France, il a réalisé nombres de couvertures pour des romans de gare notamment des éditions Gerfaut dont les couvertures pleines de militaires (notamment nazis) m’ont toujours intriguées. C’est ce côté littérature moite et bas de gamme qui m’a probablement donné envie d’en faire un billet ici.

À remarquer une histoire courte dans un numéro spécial Aventure de Pilote où il fait la couverture.

longaron

longaron-01

longaron-03

longaron-09

longaron-13

longaron-16

longaron-02

longaron-04

longaron-05

longaron-07

longaron-08

longaron-10

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

11 commentaires

  • Amusant : j’ai trouvé ce numéro de Pilote il ya quelques mois! Incompréhensible qu’il soit resté quasiment inconnu. Son héroïne afro-américaine a eu des problemes avec la presse sudiste, non ? Il a bossé avec Font aussi, je crois. Ca me rappelle un peu Puig. Pour une fois je trouve que les mises en couleurs ne nuisent pas à son magnifique dessin en noir et blanc

  • La sonorité « Friday Foster » m’a toujours emballé.Dessin vivant et voluptueux.A la Jesus Blasco,Aldoma Puig,comme le dit si bien Totoche.Parution en France dans le mensuel « Quinze ans ».Un article dans le dico de Filippini en 1989.
    Typique de l’époque:ces fonds de couleurs,expressifs de la gestuelle nerveuse et assurée.Trés beau tout cela.
    Par contre je ne crois pas qu’il ait repris cette bande (il passe la main à Gray Morrow peu avant la fin de la série)mais l’a illustré dés le départ avec Jim Lawrence au scénario.

    • Je vois que j’ai affaire à des connaisseurs de la BD ibérique. Ce n’est pas très clair cette histoire de Friday Foster, le Wiki étant ambigu là-dessus (« After two years of development, the strip was illustrated by Spanish cartoonist Jorge Longarón ») mais je pense que je vais corriger puisque tu en sait plus que moi là-dessus (je n’ai jamais croisé ce fameux 15 ans).

  • On ne trouve en fait que 3 courts récits espagnols dans ce numero, les deux autres sont de l’excellent José Bielsa, toujours dans ce fameux « style » des dessinateurs cités par Julien, ainsi que du tandem Victor Mora/Luis Garcia.
    (On remarquera que le récit de Longaron est dédié à Chester Himes)
    (Sinon pour les couv des livres de poches, bien dans leur époque, on pourra évidemment faire le rapprochement avec un autre grand auteur Espagnol : Antonio Parras)

  • Pour continuer dans les informations inutiles, son nom est évoqué (alors que la plupart des autres ont été transformés) dans le tome 5 des Professionnels de Carlos Giménez. Il y est question d’une planche qui lui est faussement attribuée : comme quoi le marché des faux ne date pas d’hier !

    • Une planche entière, c’est du boulot. Si c’est tiré d’une histoire vraie, plus probablement une planche réalisée par quelqu’un d’autre qui lui est attribuée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *