Sons and Daughters – Gilt Complex

15 commentaires

  • Ah, ça fait du bien, un peu de rock le matin. Je connais­sais pas, mais j’aime beau­coup. Je vais cher­cher d’autres mor­ceaux. Les filles dans les groupes, j’ai tou­jours pen­sé que c’était mieux. En 71 j’étais tom­bé amou­reux du groupe Fan­ny lors d’un voyage en Angle­terre. 4 filles et un son sym­pa. (Y’avait aus­si ”Get it on” de T Rex qui fai­sait un tabac, avant de débar­quer au top 50 en France) Le groupe (Fan­ny) a tour­né court, mais par­fois je réécoute mes deux vinyls avec nos­tal­gie. Y’a pas à dire, les anglais… et les écos­sais, ont tou­jours eu plus ou moins une lon­gueur d’avance sur nous, pour la pop et le rock. Je vais me faire incen­dier, mais tant pis, c’est mon avis. (Même si j’adore des tas de groupes de valeur fran­çais). Mer­ci pour ce réveil musi­cal, Li-An.

  • J’avais ache­té le pre­mier mini LP qui était très bien, zap­pé le deuxième qui a l’air excellent. Le troi­sième arrive avec ce nou­veau titre et je me tâte. Faut-il ache­ter le deuxième ou attendre le troi­sième ? (on peut trou­ver des mor­ceaux sur leur site j’ai rajou­té les réfé­rences).
    Connais pas du tout Fan­ny (en 71 j’avais 6 ans :-)) mais j’ignorais que TRex avait une chan­teuse dans le groupe :-))))

  • Ben non, pas de chan­teuse chez T Rex. Je vou­lais juste dire que T Rex fai­sait un car­ton chez les anglais à cette époque avec ce titre de ”Get it on” (juillet 71 je pense). Sinon, Fan­ny je suis pas cer­tain, c’est peut-être un groupe amé­ri­cain. Mais ça mar­chait bien chez les english, et ça com­men­çait à être connu en France. Main­te­nant que sont-elles deve­nues ? Mys­tère. On trouve rien sur Inter­net je crois.

  • Erreur, quand on tape ”cha­ri­ty ball fan­ny” sur google, on tombe sur x sites qui parlent d’elles et pro­posent des télé­char­ge­ments de leurs chan­sons. (Les deux vinyls 33t que j’ai ont pour titre cha­ri­ty ball et fan­ny hill) Li-An, si tu vas sur le site avec le titre ”fan­ny”, tu auras une pho­to d’elles, et leur par­cours en long et en large… et en anglais ! J’ai pas tout lu, mais comme je pen­sais c’est un groupe amé­ri­cain, de Cali­for­nie. Les deux soeurs fon­da­trices du groupe(Jean et June Mil­ling­ton) sont ori­gi­naires de Manille, venues avec leur famille aux states dans les années 60. Y a-t-il eu d’autres groupes musi­caux entiè­re­ment fémi­nins avant elles, j’en doute. En tout cas j’arrive encore à les écou­ter aujourd’hui sans que ça me semble rin­gard. Bonne écoute peut-être, bon dimanche.

  • Bah, plus rien n’est rin­gard, il faut juste chan­ger le point de vue :-) (et la réfé­rence à ”Fan­ny Hill” me parait osée :-))

  • Ouais, plus rien n’est rin­gard, mais cours tou­jours pour me faire réécou­ter cer­taines choses de ma jeu­nesse. Plus que le point de vue, c’est le bon­homme qu’a pris un coup… Mon épouse est tou­jours sur RFM en bagnole, sérieu­se­ment par­fois j’en peux plus ! C’est peut-être posi­tif fina­le­ment, j’évolue avec mon temps. Pour ”Fan­ny Hill” elles devaient à l’époque avoir envie de mon­ter à Londres (Aaah, les Beatles!…), comme l’héroïne, mais en tout cas la pochette est à l’opposé de ce qu’on pour­rait pen­ser : les 4 filles en pulls noirs, tris­tou­nettes comme tout. Et les chan­sons me semblent très ”cor­rectes”. Au fait, n’est-il pas sou­vent ques­tion de péri­pa­té­ti­ciennes en ce moment ? Y a eu une BD de Fan­ny Hill, non ?

  • Oui, au moins une… (j’ai dû la lire en cachette chez un bou­qui­niste dans ma jeu­nesse, mais je n’ai plus aucun sou­ver­nir de la ”chose”). Je me rap­pelle sur­tout du roman qui, comme tous les trucs de l’époque, finit de manière très morale, ce qui est tou­jours un peu déses­pé­rant.
    Europe 2 et autres RFM, en tâchant de faire vibrer la fibre nos­tal­gique (j’avais 17 ans dans les années 80), nous rap­pellent sur­tout que nous avons vieilli. De toute manière, j’écoute sur­tout de jeunes groupes (ça doit aus­si cor­res­pondre à une forme de per­ver­sion men­tale).

  • J’ai eu long­temps 17 ans. Ensuite, je passe direc­tos à 15 (ma femme penche pour 14). Je connais­sais les Shaggs de nom mais je ne suis pas sûr d’avoir enten­du un seul titre.

  • Bon mor­ceau. J’ai le pre­mier mini (John­ny Cash, c’est ça ?) et l’album m’avait un poil déçu. Ce single là est bien bran­lé, ils ont l’air d’avoir mis des chan­sons dans leur moteur, bonne nou­velle…

  • Je connais­sais pas les Shaggs, et je ne regrette pas ! Je viens d’écouter quelques extraits, dif­fi­cile de jouer et chan­ter plus faux. Même si c’était les années psy­ché­dé­liques, com­ment ont-elles pu pro­duire un disque?! Bah, faut de tout pour faire un monde. Aujourd’hui y’a bien la Star Ac…

  • Boying­ton Com­ment ? => Aveu­gle­ment pater­nel, tout sim­ple­ment. Si j’en ai le cou­rage je te retrans­cri­rai un jour la notice qui leur est consa­crée dans mon dico du rock.

  • Oula­la, d’après mon expé­rience per­son­nelle, le fri­tage musi­cal est le plus sévère sur le Web. Atten­tion à ne pas déra­per les amis.
    Oslav : en effet c’est John­ny Cash.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *