Every where, every one – Lilacs & Champagne

Je m’excuse auprès des per­sonnes de bon goût mais si je buvais, fumais, fré­quen­tais les bars jusqu’à tard le soir, je ferais pro­ba­ble­ment des BD qui res­semblent à ça.

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *