The Art of Richard Thompson (Andrews McMeel Publishing)

richard-thompson-art-couv

Tout nou­veau, tout beau, prêt pour les des­sous de sapin, voi­là The Art of Richard Thompson, un ouvrage consa­cré à l’ensemble de la car­rière de Richard Thompson le créa­teur du très drôle Cul de Sacs – je dis l’ensemble de la car­rière car Thompson est inca­pable de des­si­ner depuis quelques années pour cause de mala­die de Parkinson.

richard-thompson-art-04

Le livre reprend par cha­pitre cha­cun des genres et œuvres qu’il a abor­dés – illus­tra­tions, cari­ca­tures, Almanach (cf. mon billet ici) et Cul de Sac. De nom­breuses inter­views réa­li­sées par des col­lègues et spé­cia­listes – dont le fameux David Apatoff qui consacre en ce moment plu­sieurs billets au tra­vail de Thompson sur son célèbre blog Illustration Art. Vous pour­rez, par exemple, lire une conver­sa­tion entre Thompson et Bill Watterson, un grand fan de Cul de Sac.

richard-thompson-art-03

Il y a quand même quelques limites au livre – à part une maquette très moyenne : Thompson a tra­vaillé prin­ci­pa­le­ment pour la presse états-unienne et son tra­vail d’illustrations et de cari­ca­ture peut ne pas par­ler au lec­teur fran­çais. Reste son tra­vail gra­phique où on découvre un artiste qui a tou­jours cher­ché à trou­ver des solu­tions dif­fé­rentes et dépas­ser son “style” – il a mis des années à réa­li­ser cer­taines de images mon­trées, finis­sant quelque fois par juste un des­sin au trait enle­vé. Et on découvre aus­si un humo­riste plus por­té sur la lit­té­ra­ture que sur le gag visuel et qui aime citer les com­po­si­teurs clas­siques – il a pra­ti­qué long­temps le pia­no – ou Godot.

richard-thompson-art

richard-thompson-art-01

richard-thompson-art-02

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

16 commentaires

  • Typique du genre d’artiste,de bou­quin qui vous regonflent (je vais évi­ter le doc.) et tout ça avec une “bête” plume.C’est bien ça “faire dan­ser la vie”.Extraordinaire.
    Quand je pense que toute cette belle sélec­tion de beaux livres sera offerte à tout com­men­ta­teurs de pas­sage ici..!(encore mer­ci)

    • En fait, j’offre chaque ouvrage en double avec en prime une montre d’une valeur de 2000 euros. Oui, je suis très géné­reux avec l’argent que je ne pos­sède pas.

      C’est vrai que ça fait du bien de voir des trucs entiè­re­ment réa­li­sés à la main…

  • Cher Père Noël,
    en tant que com­men­ta­teur de pas­sage, j’ai hâte de rece­voir ta sélec­tion de beaux livres. Garde la montre, on s’en fout de l’heure qu’il est. Par contre, si tu peux rajou­ter quelques livres de Ronald Searle et de Gerald Scarfe, ça m’a l’air tout à fait dans l’esprit de Richard. Merci d’avance.

  • Quand je lis les strips, rubriques illus­trées et autres his­to­riettes humo­ris­tiques de Thompson, outre la vir­tuo­si­té gra­phique, le sens du dia­logue, l’humour déca­lé tou­jours juste, ce qui trans­pa­raît le plus, c’est sa mons­trueuse intel­li­gence. C’est vrai­ment ce qui me frappe en pre­mier chez ce type.

  • Son intel­li­gence et sa sen­si­bi­li­té.
    Le res­sort comique qui attri­bue à des enfants de 4 et 8 ans des remarques dignes d’adultes désa­bu­sés et/ou cri­tiques par rap­port à la civi­li­sa­tion dans laquelle ils vivent et qui pro­duit le fameux « déca­lage » amu­sant était déjà for­te­ment pré­sent chez Schulz ou Watterson. Ici il y a quelque chose en plus. Mais quoi ?

  • Intelligence ET sen­si­bi­li­té, tout à fait ! et oui, il y a quelque chose en plus. Peut-être sa façon unique de par­ler de son vécu, de sa propre his­toire, son vécu d’enfant puis de papa. Sa façon unique de se mettre dans la peau d’une petite fille, ou d’un enfant pré­coce. Pour ma part je trouve peu de point com­mun avec Watterson, outre le for­mat et le talent. Si com­pa­rai­son il devait y avoir, je pen­che­rais fran­che­ment pour Schulz. ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *