Picha Afrikaanse Striptentoonstelling

saga africa

L’Africa Museum près de Nijme­gen (Pays-Bas) propose une belle exposi­tion sur les auteurs BD issus de l’Afrique du 26 avril au 31 août 2008 avant de passer par Lagos (Nigéria) et Sao Paolo (Brésil). Sur le site de l’expo, on peut décou­vrir évidem­ment les auteurs exposés mais aussi une base de données très intéres­sante sur les auteurs de la zone Afrique (on peut retrou­ver par exemple une partie de l’équipe du Margouillat) ainsi qu’une liste des magazines de la région (il leur manque d’ailleurs des visuels. Si vous avez ça dans vos cartons…).

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

16 commentaires

  • Tu as trouvé ça en faisant tes recherches sur les uniformes de la NS ? ;-)
    Du 26 au 31 août seule­ment ?
    Fatche !
    Eh bè ! il faut pas la louper celle-là !!!

  • Je crois avoir compris pourquoi Julien ne met pas d’espace après les ponctua­tions : ça fait ça quand tu fais des sauts à la ligne qui ne sont pas pris en compte.

  • C’est mon service de rensei­gne­ment qui m’a dégot­té ce lien (dès que l’on parle de moi sur le Net, des agents infil­trés chez Google me préviennent).
    Ben, il y a quand même un super service d’édi­tion des billets :-) On va poser la question à Julien quand il repas­se­ra.

  • Tu diras à ton respon­sable du contre-espion­nage que l’expo a en fait débuté le 26 avril et que nous ne sommes préve­nus que mainte­nant. Encore un coup de Ben Laden, sans doute.

  • Ah zut, je pensais bien qu’il y avait un blème. Merci de m’avoir corri­gé, Totoche. C’est vrai que Picha, ça fait bizarre comme nom pour une expo BD :-)

    Pour Vania, un petit bug de program­ma­tion.

  • Julien (Lepers) me signale que comme beaucoup de villes d’Europe, Nijme­gen est mieux connue chez nous sous son nom franci­sé de Nimègue. Tout de suite plus classe. Et plus pronon­çable, de surcroît.

  • Li-An >

    Hi ! Hi !

    Il faut croire que mes ”taupes” sont plus perfor­mantes que les tiennes.

    :-)

    Hobopok >

    Bon, qu’est-ce que je vais voir au ciné cette semaine, moi ?

  • @Hobopok : contrai­re­ment à Lepers, je respecte les coutumes locales (la franci­sa­tion des lieux étant en grande partie dûe à l’inva­sion systé­ma­tique genre napoléo­nienne).

  • La BD africaine cherche-t-elle à s’expor­ter en France ? Aucun des noms vus sur le site ne m’est familier. Faut dire aussi que je n’ai jamais trop pensé à m’y intéres­ser… Dans les arts plast. ça bouge un peu depuis quelques temps en Europe, what about la BD ?
    *Je remarque au passage que Totoche me ”chie une pendule” quand je parle de belles filles (pour être poli) sur son blog, mais que ça ne le dérange pas d’en faire autant chez les autres, hein, d’abord :-)

  • @Li An : dans ce cas tu peux d’ores et déjà t’entraî­ner à dire London, Köln, Moskva, s’Her­to­gen­bosch, et bien sûr, Beijing. Bon courage.

  • J’ai croisé des dessi­na­teurs africains qui cherchent à se faire éditer en France. Et certains y arrivent mais ce que j’ai vu pour l’ins­tant était très classique. Quand on regarde les pays où la BD est vivante, on se rend compte qu’elle a été très populaire ou qu’elle l’est encore, qu’elle a été lu par tous les enfants dans leur jeunesse. J’ignore si c’est le cas en Afrique.

    @Hobopok : les Allemands et les Anglo saxons, c’est bon. Je m’attaque aux Chinois dès que j’ai un peu de temps :-)

  • Sinon ça, sans rire, y a le gabonais Pahé, édité chez Paquet, dont La vie de pahé, deux tomes, fait une autobio convain­cante et très amusante, dans un style ”mal dessi­né” qui remporte tous mes suffrages. Un rare exemple de BD africaine franco­phone qui ne fasse pas du cucul ”ethnique” ni de la repompe européenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *