Le Rubaiyat d’Omar Khayyam illustré par Ronald Balfour

Impos­sible de trouver des infos sur Ronald Balfour. Visible­ment inspi­ré par Beard­sley, son manié­risme est d’une belle facture.
Pour ce qui est du Rubayat, il a inspi­ré un nombre farami­neux d’illus­tra­teurs de la grande période (Dulac, Pogany, Bull et j’en passe des meilleurs…). Je n’ai d’ailleurs jamais lu ce texte…

rubaiyat-ronald-balfour-44

rubaiyat-ronald-balfour-68

rubaiyat-ronald-balfour-36

#Mots-clefs :

!ABC Pour signa­ler une erreur ou une faute de français, veuillez sélec­tion­ner le texte en question et cliquer sur l’icône R en bas à gauche.

fille boutique inktober2021 opt 2
Partagez ce contenu

2 commentaires

  1. Je me sens mitigé devant ce genre d’image, surtout par rapport à leur but. C’est vrai qu’il y a pas mal de dessi­na­teurs qui ont osé illus­trer le Rubayat. C’est un des plus beaux recueils de poèmes que je connaisse mais je préfère le lire sans illus­tra­tion. Il est bien diffi­cile d’en retrou­ver l’ambiance avec le dessin et il y a souvent une discor­dance entre texte et image qui est décevante. Il est clair que Dulac a fait des illus­tra­tions magni­fique mais … s’agit-il encore du monde décrit par Omar Khayam ? Je me rappelle d’une vieille édition qui accom­pa­gnait le texte avec des peintures perses d’époque et elles n’étaient pas toujours bien choisies, mais cet ensemble me semblait tout de même plus authentique.

  2. Ah, je ne peux pas donner mon avis sur la question. C’était un texte fort à la mode à l’époque et la mode était aussi aux beaux livres illus­trés. Tant que je n’ai pas lu le texte… Mais ton avis est sûrement perti­nent, Raymond :-)

Laisser un commentaire