BenGrrr

Au départ, je voulais faire un billet sur la revue l’Inédit publiée par La Grande Ourse A.S.B.L. qui fait un travail remar­quable de publi­ca­tion de dessins planqués dans les cartons. Enfin remar­quable dans le concept mais qui ne me satis­fait pas entiè­re­ment dans le choix des dessi­na­teurs, un peu classiques à mon goût mais il y a une tonne de Bodart, je ne vais pas râler quand même (Tony Larivière, rédac chef de l’Iné­dit est d’ailleurs le webchef du nouveau blog consa­cré au travail de Bodart). Quoiqu’il en soit, en farfouillant un peu sur le site de l’Iné­dit, je tombe sur de (fausses) couver­tures de BenGrrr. Et je trouve ça excellent. Il y a une préci­sion, un soin dans le détail, des références obscures et un univers barge mais sédui­sant qui m’emballe. J’ai eu un peu de mal à comprendre ce qu’il publiait et où. J’ai cru comprendre Pif et Jade mais est-ce qu’il y avait un album chez Carabas ? Mystère et bouboule de gomme.

singe volant

comment on dit "étrange" en japonais ?

la loose

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

24 commentaires

  • Bengrrr a publié dans Pif, Spirou… il a fait les couleurs des Garni­mos tome 1 de Dav ainsi que Football de Lizano et James.

    Il a sorti sous son nom de jeune fille un album nommé ZZZWÜK chez Carabas et dans lequel j’ai fait un petit dessin égale­ment. Il a aussi un album nommé Sans Queue ni Tête chez ”La boîte à bulles”.

    Il a fait la mise en page de mes autopro­duc­tions et de l’affiche pour la Conven­tion Bd alter­na­tive d’Andenne.

    Pour moi, il est incon­tour­nable et il a un réel talent qu’on devrait mettre plus en avant.

    • Ah voilà des préci­sions précises. C’est vrai que je me suis un peu perdu, les biogra­phies ne sont pas super claires.

  • C’est aussi, si je ne m’abuse, La fameuse Tête X de ”Les Mauvaises Humeurs de James (Ottoprod) et la Tête X”. (6 Pieds sous Terre)

  • totoche> Wé, c’est bien ça… mais c’était pas à moi de le dire.

    Li-An> Pour l’image qui s’affiche pas sur mon blog, c’est parce que j’ai un blog en kit over-blog. C’est eux qui doivent foirer parce que je l’ai pas enlevée. Seul déses­poir, le titre est pas réelle­ment en accord avec le truc qui doit s’affi­cher. (Sinon… du Bodart, j’en ai plein mon disque dur puisque je réalise les 90% de ses couleurs depuis Green Manor 3… J’ai de la comm’, du Indeh, des croquis et des…)

  • @Totoche : bien, mais lequel des albums est le mieux à lire (et à acheter puisque je ne pirate pas) ?

    @Yuio : ah tiens, je n’avais pas fait atten­tion que Scarlett avait passé la main… (ah en effet, y’a pas que cette image qui manque. Ben, c’est nul OverBlog !). D’ailleurs, il faudra préve­nir BenGrrr qu’il existe un truc appelé flux RSS et qu’il serait chouette que son site en soit équipé pour simpli­fier la vie des gens simples comme moi :-)

  • Li-An> Il a lu sans doute ton mot sur le RSS. Pour Ottoprod, il suffit de surfer et de lire un peu les gags pour voir si tu aimes. Pour le ZWUK, le truc à lire est sans texte et donc totale­ment diffé­rent mais sache que MALHEUREUSEMENT pour ta bourse, les deux bd’s sont des objets réelle­ment beaux et jolis. Ils sont des ovnis parmis les formats habituels.

    Scarlett a pas passé réelle­ment la main mais Denis a eu un moment où il avait envie de se la jouer solo en décou­vrant photo­shop mais j’ai du rapide­ment venir l’aider pour qu’il ne s’enfonce pas dans des timings ingérables et qu’il puisse se concen­trer sur le dessin.

  • @Yuio : ah une BD sans texte, voilà un truc pour un fainéant comme moi. Je vais tenter ZWUK dès que j’aurai taxé une petite vieille sur le trottoir.

    Tiens, je vais relire Green Manor pour voir l’évo­lu­tion coloristique.

  • Li-An : pour un mec qui aime pas les textes, je te trouve produc­tif dans l’uti­li­sa­tion des mots et dans le nombre des replies :).
    L’évo­lu­tion coloris­tique ? Quelle évolu­tion ? J’ima­gine que si il y avait évolu­tion, on m’aurait plus souvent contac­té pour de la couleur ! :) … ou alors c’est parce que les éditeurs attendent que mon dessin mûrissent pleine­ment. :P

  • Li-An : Désolé, je ne connais que ”Les Mauvaises Humeurs” (un faux recueil de comics)… et les dessins de ”l’Iné­dit”.

    Ah bon ! On peut pirater des BD ?

  • @Yuio : comment ça je suis hyper­ba­vard ? Que même pas vrai d’ailleurs là ce n’est pas moi qui tape c’est un singe savant dressé pour l’occasion !
    En ce moment, les éditeurs attendent surtout que les plus faibles meurent dans le caniveau… J’ai vague­ment tenté de voir des planches de tes albums sur ton blog mais je n’arrive pas à y accéder rapidement :-(

    @Totoche : pas vrai que je ne suis pas bavard, Totoche ? Toi, tu es un ami qui peut témoi­gner ! On peut pirater des BD. Les mangas sont large­ment diffu­sés en peer to peer (ça coûte cher ces petites choses). Il y avait même un gros lourd qui avait fait un site il y a quelques années où il se propo­sait de mettre en ligne tous les albums de Tardi. Comme je te l’ai agoni d’injures.

  • Mmmmh, et comme tu ne bois que de l’eau plate, pas facile de te délier la langue…
    A moins, évidem­ment, de te tendre des perches comme les faux M., les plagiats de R., les notes de B., … ou les BD de Q.

  • C’est pas bien de pirater les BD !

    Moi je reste dans la tradi­tion. D’ailleurs, entas­ser des piles d’albums BD, ne plus savoir ou les mettre, dépen­ser tout son argent, accumu­ler les vieux journaux ou les albums collec­tors, se bagar­rer avec sa tendre épouse pour savoir ou on va mettre les nouvelles acqui­si­tions … c’est tout de même plus sympa :-)

  • Fais comme moi, vends les… Bon, ça ne fait pas bouger les piles qui se remplissent par l’autre côté.

    • De rien :-) (j’ai d’ailleurs vu ton album chez un libraire d’Orléans ”généra­liste”) mais à quand le fil RSS sur ton site ? :-)

  • BenGrrr c’était une locomo­tive dans le nouveau Pif, la perspec­tive d’arri­ver à faire revivre ce foutu mag ; il avait un univers bien à lui et il mouillait la chemise, tout en connais­sant à fond les classiques du journal qu’il avait su assimi­ler pour aboutir à un truc neuf. Et quel panard pour les yeux… Lui et quelques autres (Mathilde Domecq, Steve Baker…) me donnaient envie de me défon­cer pour essayer (vaine­ment, avec le recul) de me hisser à leur niveau. Bon le mag s’est cassé la gueule peu après, mais heureu­se­ment BenGrrr et les autres conti­nuent leur chemi­ne­ment édito­rial avec brio. On aura pas tout perdu

    • Ben c’est un peu le propre des carrières artis­tiques : s’amu­ser dans un truc et passer à autre chose quand ce n’est plus possible. Jusqu’à qu’on creuse un truc qui reste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *