Montures bien montées (1/​1)

Montures bien montées (1/​1)

Pour mon hommage à Bodé desti­né au fanzine Gorgon­zo­la (voir ici), j’étais parti pour refaire à la façon Blutch un gag de Vaughn. Et je n’étais pas sûr que mon trait sorti­rait bien et, surtout, je me suis dit que personne n’allait comprendre l’hommage sans la planche origi­nale sous les yeux. Ben la voilà, comme ça vous avez tout.

bode-worse-soldier

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Rejoindre la conversation

8 Commentaires

  1. says: John Warsen

    D’un point de vue stric­te­ment anato­mique, je ne crois pas que la fille puisse voir ses testi­cules de là où elle est. Et pourquoi on ne voit pas ses seins ? Mais bon, le princi­pal est d’entretenir la mémoire de Bode. L’édition française « Eroti­ca » démar­ré par les éditions Neptune en 1983 devait comprendre 8 volumes (note d’intention dans les premières pages) et consti­tuer une somme. J’attends toujours les 7 autres. En anglais il en existe quatre. C’est pas impos­sible qu’un éditeur comme Tanibis relève un jour le gant, ils ont bien réédi­té Kirchner.
    https://​www​.vice​.com/​f​r​/​a​r​t​i​c​l​e​/​d​3​d​e​z​m​/​p​a​u​l​-​k​i​r​c​h​n​e​r​-​e​n​-​a​t​t​e​n​d​a​n​t​-​a​p​o​c​a​l​y​p​s​e​-​e​x​t​r​ait

  2. says: Tororo

    Ne l’ayant pas vu impri­mé je ne sais pas si votre trait, cher Li-An, est bien sorti sur papier gorgon­zo­la, mais je puis vous assurer que la version ”écran” entre dans les yeux du lecteur comme dans du beurre.

Laisser un commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *