Virginia Frances Sterrett

symétrie

un oeuf

Vir­gi­nia Frances Ster­rett est une illus­tra­trice amé­ri­caine morte à l’âge de 31 ans (1900-1931). Dans la lignée de Dulac etc…, elle sort de l’oubli grâce à un site qui lui est dédié.

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

9 commentaires

  • Je pense que les ins­pi­ra­tions sont les mêmes. Pour les curieux, il y a eu un pas­sage sur Arte d’un vieux des­sin ani­mé russe qui fai­sait for­te­ment pen­ser à « Princes et prin­cesses » du même Oce­lot mais que je n’ai pas pu enre­gis­trer…

  • Pour « princes et prin­cesses » la source d’inspiration est sans aucun doute le tra­vail de l’allemande Lotte Rei­nin­ger (je n’ai pas la télé, mais peut-être s’agit-il des « aven­tures du prince Ahmed » dont tu parles).
    En cher­chant (sur inter­net) il est assez facile de trou­ver ses courts films d’animation en ombres chi­noises.

  • On est alors(1900-1931)en plein art nouveau…Il y a une »ligne »esthé­tique bien bien jolie chez elle;comme une rigueur qu’elle se serait imposée,le recours aux aplats(le dessin,pas la couleur,au contraire,raffinée,trés travaillée)qui offre un mélange déco­ra­tif du plus bel effet…Les aspi­ra­tions orientales(je pense à l’Institut du Monde Arabe)mais aus­si un archi­tecte de cette époque:Horta.
    Admirable(Et Dulac aussi,tiens)Non mais quel bon blog..!

  • La maî­trise abso­lue de l’aquarelle. Quelle belle pro­me­nade ! Là aus­si si tu dégottes le livre, faut sur­tout pas man­ger ton cho­co­lat en le par­cou­rant ;-) (T’as tort, Julien, c’est pas « quel bon blog », c’est le meilleur.) (Wah l’autre hé, la brosse à reluire…) (M’en fous ! Mer­ci Li-An.) Le Roca il sera même pas fou­tu de la pom­per, trop ardu pour lui, hi hi. Bon, sinon koi­kon­fé pour peindre à ce niveau-là ? Faut être tombé(e) dedans ? Pauvre de nous, tiens.

  • Je ne sais plus si je l’avais men­tion­né ici, mais dans le genre il y a un petit site bien four­ni, mais mal­heu­reu­se­ment, encore une fois il n’est pas tou­jours évident d’y trou­ver ce que l’on cherche.

    Vir­gi­nia Frances Ster­rett y est pour plu­sieurs ouvrages, c’est sur :
    http://www.nocloo.com/home/Page-2.html

    Dans la gal­le­ry !

    hélas les repros ne sont pas tou­jours très bonnes, et sur­tout elles sont affu­blées d’un fili­grane pas très dis­cret, mais c’est mieux que rien (ou pire).

  • Je me suis tou­jours refu­sé à par­ler de Nocloo pour la simple rai­son qu’à l’époque ça ramait un max. Ça s’est un peu amé­lio­ré depuis mais les images sont tel­le­ment petites, fili­gra­née et la cir­cu­la­tion dans le site peu intui­tif que je n’ai jamais dépas­sé les deux pages de surf…À noter que le site de l’ASIFA annonce une col­la­bo­ra­tion avec Nocloo. On aura peut-être droit à des images cor­rectes…
    Pour ce qu’y est de la tech­nique aqua­relle, j’ignore tout du tra­vail des ces grands Anciens. Je sup­pose juste que ça pre­nait beau­coup de temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *