Une image de Moebius

C’est vrai à la fin, pourquoi je me prive­rai. Bêtement persua­dé que tout le monde connaît son boulot comme moi, je n’avais pas pensé en faire une galerie. Voilà la chose réparée… Que les petits jeunes s’esbaudissent…

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

8 commentaires

  • Au jugé, je dirais visible­ment inspi­ré par Virgil Finlay, l’illustrateur des pulps améri­cains des années 50 – 60.
    Trés beau travail.
    As-tu les réferences ?

  • Monsieur Doc Mars, vous m’étonnerez toujours. Citer Finlay quand on montre du Moebius, c’est faire preuve d’une culture épatante.
    Le dessin est une illus­tra­tion pour ”Le loup des étoiles” chez Opta (un livre de Hamil­ton très space opera classique que je n’ai pas encore lu et qui a été réédi­té il y a peu).

  • Comment !
    Tu n’as pas lu la superbe trilo­gie du ”Loup des Etoiles” – dispo en Pocket SF (Ebay) – vaut beaucoup plus que pas mal de romans actuels.
    Je viens de relire ”Le Monde de Rocan­non ” d’Ursula K. Le Guin, petit roman sympa avec des petits côtés vancéens ;o)

  • Ah ben, j’essaierai peut-être un jour alors. J’ai dû en commen­cer un dans ma jeunesse mais je n’ai pas accro­ché parti­cu­liè­re­ment (là, j’ai une overdose de SF avec deux bouquins qui ne m’ont pas embal­lé).

  • Lesquels ?
    Je viens de termi­ner pénible­ment le ”Da Vinci Code”, je ne comprends pas son succés.

  • Alors, on va dénon­cer :
    1.”Roma Aeter­na” de Silver­berg m’a fatigué. Le principe des nouvelles oblige Silver­berg à résumer à chaque fois la liste des empereurs de sa Nouvelle Rome et au bout d’un moment j’ai craqué. Sans compter que les textes en eux-même n’ont rien de trans­cen­dant. Pour fan d’Histoire.
    2. ”L’Ombre du Schran­der” de M. John HARRISON. Ma libraire n’était pas entou­hiaste mais le Cafard Cosmique l’était. Je n’ai pas dépas­sé trois chapitres. Une écriture qui se regarde le nombril. J’aurai été proba­ble­ment au bout à l’âge de 17 ans et j’aurai peut-être trouvé ça génial mais franche­ment, quand le récit est au service du style, je ne supporte plus (peut-être que l’histoire est géniale d’ailleurs. Il faudrait que quelqu’un m’en fasse un résumé complet).
    ps : ces deux romans ayant été acheté d’occaz, je n’ai pas trop de regret.

  • Ah, mince, moi qui comptais acheter Roma Aeter­na, du coup, je suis refroi­di !
    D’accord avec Doc Mars, les Loups des Etoiles, c’est un de mes bons souve­nirs SF, mais ça a peut être un peu vieilli…

  • Bon, je vais essayer de me le trouver d’occaz (je suis d’humeur à lire des vieux trucs premier degré en ce moment).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *