The Art of Enchantment (Rodney Engen – Scala)

mais d'où sort ce rouge ?

Encore un livre dans ma boîte aux lettres ? Il faut que j’arrête ces achats com­pul­sifs ! En plus, il n’a même pas les mêmes cou­leurs de cou­ver­ture que sur Guerrières.com (le mien, il est tout bleu). Bon, avant d’aller à la phar­ma­cie m’acheter des patchs anti­achat­com­pul­sif­de­livres, voyons un peu à quoi ça res­semble. Ahhh, mais c’est le bou­quin qui accom­pa­gnait l’expo bri­tan­nique du même nom sur les illus­tra­teurs anglais du début du siècle. Avec 165 illus­tra­tions de Beard­sley, Dulac et d’autres plus ou moins connus. Un beau bou­quin car­ré qui per­met­tra de révi­ser ses clas­siques et de décou­vrir des artistes plus obs­curs.

le Roi en sa demeure

Sid­ney Sime

Oiseau de Paradis

Mau­rice et Edward Det­mold

Les cinq voleurs de Bagdad

Edmund Dulac

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

6 commentaires

  • Ce livre semble être vrai­ment magni­fique ! Est-ce que les illus­tra­tions sont en pleine page ? En tous cas, ça me ras­sure, je ne suis pas la seule à faire des achats com­pul­sifs sur les livres d’illustrations ;)

  • Ça oscille entre demi page et pleine page. C’est un beau livre mais la couv de mon exem­plaire n’a pas du tout les mêmes cou­leurs que celle mon­trée sur Ama­zon (illus­tr de Dulac).
    Dans les trois mon­trées ici la pre­mière est demi page, la deuxième itou et la troi­sième pleine page. Il y a une très belle par­tie Dulac qui peut tout à fait jus­ti­fier l’achat du bou­quin si on trouve un reven­deur pas trop cher (je l’ai ache­té chez Amazon.com je crois).
    Et mer­ci pour ton lien, Laure, je vais te rendre la pareille tout de suite ça sera fait.

  • Dans »le jour­nal d’un album »,Berberian(et dupuy,pas loin)justifiait les achats com­pul­sifs comme récom­pense d’une bonne jour­née à sa table à dessin…Ce blog accen­tue nos pires et bas instincts!Je suis tran­si par la beau­té infi­nie de ces illustrations;quelle grace dans les couleurs(Edmund Dulac)!Des leçons en permanence..!Merci,encore c’est vrai,merci de ces mises en lumières tou­jours pertinentes…Pour les achats compulsifs,ma culpa­bi­li­té me freine pas mal…Essayez,essayez..

  • Mal­heu­reu­se­ment, je n’ai même pas l’excuse d’une « bonne jour­née à ma table à des­sin ». En règle géné­rale, c’est jus­te­ment pour oublier ma culpa­bi­li­té de ne pas assez tra­vailler. C’est donc le rai­son­ne­ment inverse de celui que tu pro­poses :-)
    Pour ce qui est des cou­leurs de Dulac et des ses col­lègues, c’est de l’aquarelle mais je ne com­prends même pas com­ment ils font.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *