La sultane blanche illustrée par Beuville

J’avais arrêté de chercher des Beuville de manière active, me conten­tant d’alertes program­mées et j’ai décou­vert avec stupé­fac­tion que nombre d’ouvrages invisibles il y a quelques années étaient faciles à trouver désor­mais. Notam­ment les deux livres illus­trés pour la série Sur les routes du monde , Angéli­na et La sultane blanche (collec­tion dirigée par Robet de Château­briand et publiée chez France Club dont on ne trouve nulle trace sur le Web). J’ai acheté le second par curio­si­té en décou­vrant qu’il y avait des illus­tra­tions noir et blanc et couleurs mais je n’avais rien vu qui en était issu et je ne m’attendais pas à grand chose. Surprise, les deux ouvrages sont bien plus intéres­sants que ce que l’on trouve en Biblio­thèque Verte ou Rose voire en Contes et Légendes.

Publié en 1963, la Sultane blanche est signé Pierre Mariel et raconte le destin d’une fille de colons pauvres de l’Algérie du XIXème siècle qui est enlevée par des brigands et reven­due à un sultan turc qu’elle épouse. Le style n’est pas fameux pour ce que j’ai pu en voir mais l’auteur semble connaître son sujet. La fin est parti­cu­liè­re­ment idiote. À remar­quer que le maquet­tiste a utili­sé les illus­tra­tions de diffé­rentes manières dans le livre, ce qui donne au premier coup d’œil l’impression que Beuville a réali­sé une image par page ou quasi. Place aux illus­tra­tions.

beuville-sultane-blanche-couv

beuville-sultane-blanche-20

beuville-sultane-blanche-19

beuville-sultane-blanche-18

beuville-sultane-blanche-17

beuville-sultane-blanche-16

beuville-sultane-blanche-15

beuville-sultane-blanche-14

beuville-sultane-blanche-13

beuville-sultane-blanche-12

beuville-sultane-blanche-11

beuville-sultane-blanche-10

beuville-sultane-blanche-09

beuville-sultane-blanche-08

beuville-sultane-blanche-07

beuville-sultane-blanche-06

beuville-sultane-blanche-05

beuville-sultane-blanche-04

beuville-sultane-blanche-03

beuville-sultane-blanche-02

beuville-sultane-blanche-01

beuville-sultane-blanche

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *