La simplicité de Walter Trier

J’ai déjà parlé rapide­ment du travail de Walter Trier, l’illustre premier illus­tra­teur d’Émile et les détec­tives, et je regrette de ne pas avoir un peu plus creusé la question. Quelques billets de Boog sur son blog m’ont relan­cé sur la trace des travaux de Trier et je me suis enthou­sias­mé pour un trait d’une merveilleuse simpli­ci­té, aux person­nages vivants et délicieux qui m’a rappe­lé le Beuville des débuts voire Bofa. Et un type qui a décli­né une offre de travail chez Disney ne peut être que passion­nant.

walter trier-55

walter trier-12

walter trier-19

walter trier-21

walter-trier-chat-botte-10

walter-trier-till-17

walter trier-06

walter trier-38

walter trier-47

walter-trier-chat-botte-12

walter-trier-till-07

walter trier-30

walter trier-42

walter trier-40

walter trier-33

walter trier-31

walter trier-22

walter trier-58

walter trier-01

walter-trier-till-18

walter-trier-56

walter-trier-51

walter-trier-14

walter-trier-till-03

walter-trier-52

walter-trier-chat-botte-01

walter-trier-09

walter-trier-63

walter-trier-61

walter-trier-78

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

11 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *